La Sarabande des pantins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Sarabande des pantins (O. Henry's Full House) est un film américain de cinq sketches réalisés respectivement par Henry Hathaway, Howard Hawks, Henry King, Henry Koster et Jean Negulesco et sorti en 1952.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Voir ci-dessous dans les sous-chapitres dédiés aux sketches, lesquels sont sans rapports entre eux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : O'Henry's Full House
  • Réalisation : voir ci-après
  • Scénario : voir ci-après, d'après des nouvelles de O. Henry
  • Musique : Alfred Newman
  • Image : voir ci-après
  • Son : pas de mention
  • Montage : voir ci-après
  • Production : André Hakim pour la 20th Century Fox
  • Pays : États-Unis
  • Durée : 117 min
  • Format : Noir et blanc
  • Date de sortie :

Distribution[modifier | modifier le code]

Selon l'ordre d'apparition au générique :

Et, parmi les autres acteurs :

1er sketch : The Cop and the Anthem[modifier | modifier le code]

  • Titre français : Le policier et le motet
  • Réalisation : Henry Koster
  • Scénario : Lamar Trotti, d'après O. Henry
  • Image : Lloyd Ahern
  • Montage : Nick DeMaggio
  • Distribution :
  • Résumé : Soapy est un clochard à New York qui va tout entreprendre pour se faire emprisonner afin de se mettre à l'abri d'un froid hiver. Par exemple, il accoste une femme dans la rue en espérant qu'elle appellera la police mais il s'agit d'une prostituée, alors il s'en va. Il a un ami nommé Horace.

2e sketch : The Clarion Call[modifier | modifier le code]

3e sketch : The last leaf[modifier | modifier le code]

  • Titre français : La dernière feuille
  • Réalisation : Jean Negulesco
  • Scénario : Ivan Goff, Ben Roberts, d'après O. Henry
  • Image : Joseph MacDonald
  • Montage : Nick DeMaggio
  • Distribution :
  • Résumé : À New York, Joanna tombe malade en raison du froid et sa sœur Susan prend soin d'elle. Le voisin et peintre Behrman vient apporter son aide en vendant une de ses toiles. La chute ou non de la dernière feuille d'un arbre à proximité sera un présage pour la guérison de Joanna.

4e sketch : The Ransom of Red Chief[modifier | modifier le code]

5e sketch : The Gift of the Magi[modifier | modifier le code]

  • Titre français : Le cadeau des rois mages
  • Réalisation : Henry King
  • Scénario : Walter Bullock, d'après O. Henry
  • Image : Joseph MacDonald
  • Montage : Barbara McLean
  • Distribution :
  • Résumé : Della et Jim sont très amoureux l'un de l'autre et n'ont pas sou qui vaille. Néanmoins, pour prouver son inconditionnel amour, chacun est prêt à tous les sacrifices.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Quelques remarques générales[modifier | modifier le code]

  • O. Henry (1862-1910), de son vrai nom William Sidney Porter, est un auteur américain populaire, en particulier pour ses nouvelles, dont beaucoup ont été adaptées pour l'écran.
  • On peut entendre, dans la version originale du film, l'écrivain John Steinbeck introduire chacune des petites histoires.
  • Henry Koster, metteur en scène du premier sketch, est surtout connu pour avoir réalisé le premier film en Cinémascope, La Tunique (The Robe, 1953).

Marilyn Monroe[modifier | modifier le code]

C'est le 18e film de Marilyn Monroe, 7e au générique, dans un tout petit rôle d'une ou deux minutes à l'écran, en péripatéticienne d'un certain rang. Sa scène:

  • Dans la rue, devant un magasin de tapis orientaux, elle se fait aborder par un clochard.

Avec les acteurs suivants, elle aura partagé l'affiche de La sarabande des pantins (mais pas forcément le même sketch) et:

Howard Hawks se trouve aussi au générique de La sarabande des pantins et Marilyn tournera sous ses ordres dans Chérie, je me sens rajeunir (1952) et Les hommes préfèrent les blondes (1953).

Liens externes[modifier | modifier le code]