La Ruée vers l'or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Ruée vers l'or

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

La Danse des petits pains

Titre original The Gold Rush
Réalisation Charlie Chaplin
Scénario Charlie Chaplin
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1925
Durée 82 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Gold Rush

La Ruée vers l'or (The Gold Rush) est une comédie dramatique américaine de Charlie Chaplin, sortie le 26 juin 1925[1].

Muet lors de sa sortie, il a fait l'objet d'une reprise en 1942 dans une version plus courte et sonorisée par Chaplin lui-même.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film raconte l'histoire des chercheurs d'or dans le Klondike, au nord-ouest du Canada, en 1896. La file des chercheurs d'or s'étire au creux des montagnes enneigées.

Charlot, prospecteur solitaire, trouve refuge dans une cabane isolée, où il est bientôt rejoint par Big Jim. La faim les tenaille : qui sera mangé ? Un ours à la chair fraîche vient mettre fin à l'horrible dilemme.

À la ville, Charlot est séduit par Georgia, la fille du saloon. Elle feint de répondre à ses avances et accepte une invitation à dîner. Mais elle lui fait faux bond, et le pauvre petit homme se retrouve seul, faisant danser ses petits pains.

Big Jim, qui a perdu la mémoire au cours d'une bagarre, a besoin de Charlot pour retrouver l'emplacement exact de la montagne d'or qu'il avait auparavant découverte. Après quelques péripéties, les deux compagnons retrouvent enfin la mine.

Devenu milliardaire, Charlot, à l'occasion d'un reportage, joue les paumés sur le paquebot du retour. Georgia, prise de remords, et le prenant pour un passager clandestin, se précipite vers lui et trouve la fortune.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et parmi la distribution non créditée :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Une version colorisée est sortie en 1970.
  • Vingt-cinq ans plus tard[Quand ?], l'une des petites-filles de Chaplin, qui venait de découvrir le film, n'arrivait pas à croire que son grand-père et Charlot étaient une seule et même personne. Elle fut émue aux larmes lorsqu'il débarrassa un coin de table et exécuta devant elle la Danse des petits pains. Cette Danse est restée l'une des scènes les plus célèbres de l'œuvre de Chaplin. Dans le film Chaplin de Richard Attenborough, Chaplin, interprété par Robert Downey Jr., la réexécute lorsqu'il dîne en face de son grand ennemi J. Edgar Hoover, patron du FBI. Cette scène est également reprise dans le film Benny and Joon. Il existe cependant une « danse des petits pains » antérieure à celle de La Ruée vers l'or : en 1917, dans Fatty chez lui (The Rough House) de Roscoe « Fatty » Arbuckle et Buster Keaton, le personnage de Mr. Rough exécute durant 10 secondes une « danse des petits pains »[2]. Bien que Charlie Chaplin ait sans doute vu ce film, on peut penser que ce jeu de mime date de l'invention de la fourchette.
  • En 1958, un jury de l'exposition universelle de Bruxelles déclara La Ruée vers l'or deuxième meilleur film de tous les temps, derrière Le Cuirassé Potemkine.
  • Chaplin était perfectionniste et reprenait cent fois la même scène, la faisant évoluer jusqu'à satisfaction. 63 prises furent nécessaires pour finaliser la scène où Big Jim et lui mangent une chaussure... et à chaque fois les acteurs devaient avaler la semelle fabriquée en réglisse, entrainant de terribles problèmes de transit intestinal !

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos, « C'est également arrivé un 26 juin », sur Le Point.fr,‎ 25 juin 2013
  2. Extrait vidéo