La Relève (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Relève.

La Relève

Titre québécois La Recrue
Titre original The Rookie
Réalisation Clint Eastwood
Scénario Scott Spiegel
Boaz Yakin
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Malpaso Productions
Kazanjian/Siebert Productions
Lighthouse Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Policier
Sortie 1990
Durée 121 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Relève ou La Recrue au Québec (The Rookie) est un film américain réalisé par Clint Eastwood, sorti en 1990.

Synopsis[modifier | modifier le code]

David Ackerman, une jeune recrue de la police de Los Angeles doit prendre la relève d'un policier fraichement décédé et faire équipe avec Nick Pulovski, un vétéran aux méthodes peu orthodoxes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En 1988, le projet a failli se monter avec Craig R. Baxley comme réalisateur et avec Matthew Modine et Gene Hackman dans les rôles principaux, mais une grève de la Screen Actors Guild l'a remis en cause[2].

Le projet est relancé quelques années plus tard. Clint Eastwood accepte de réaliser ce film à condition que la Warner finance son précèdent film, Chasseur blanc, cœur noir, sorti quelques mois plus tôt[3],[2].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu d'avril à juillet 1990[2], principalement à Los Angeles (Highland Park, East Los Angeles, San Pedro, South Los Angeles). D'autres lieux et villes de Californie sont également utilisés (désert des Mojaves, San José, Saratoga)[4].

Buddy Van Horn, ancienne doublure de Clint Eastwood qu'il a également dirigé dans Ça va cogner (1980), L'inspecteur Harry est la dernière cible (1988) et Pink Cadillac (1989), a supervisé plusieurs scènes d'action de La Relève, notamment la course-poursuite sur l'autoroute et l'évasion du hangar dans lequel est prisonnier Nick Pulovski[5].

Clint Eastwood a quitté le tournage pendant 5 jours, pour assister à la projection de son film précédent Chasseur blanc, cœur noir au festival de Cannes 1990. Cet arrêt de la production aurait couté 1 500 000 $[2].

Box-office[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Nick Pulovski ressemble à Harry Callahan, un autre personnage interprété par Clint Eastwood, qui a aussi pour réputation que ses partenaires se font tuer ou blesser.
  • Lorsque la femme de David Ackerman se fait agresser à son domicile, sur la télévision renversée on voit quelques images d'un vieux film noir et blanc avec une grosse araignée velue et très méchante ... il s'agit de Tarantula ! un film de Jack Arnold, première apparition de Clint Eastwood au cinéma.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]