La Petite Bande (Sigiswald Kuijken)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Petite Bande (homonymie).
La Petite Bande
Ville de résidence Louvain Drapeau de la Belgique Belgique
Années d'activité Depuis 1972
Type de formation Orchestre baroque
Direction Sigiswald Kuijken
Fondateur Sigiswald Kuijken
Circonstances de la création Demande d'Harmonia Mundi (enregistrement de la musique du Bourgeois gentilhomme de Lully)
Site internet Lapetitebande.be

La Petite Bande est un ensemble musical belge spécialisé en musique baroque interprétée sur instruments d’époque. Elle doit essentiellement sa réputation aux enregistrements d’œuvres de Corelli, Rameau, Haendel et Bach[1]'[2], parmi beaucoup d’autres, dans lesquels elle s’est attachée depuis 1972 à faire revivre la musique dans le respect de la tradition ancienne tant au niveau du jeu que de la sonorité. Elle reste toujours aujourd’hui fidèle à cet engagement. Ses nombreux concerts et participations à des festivals la mènent partout à travers le monde.

Historique[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Lully (tenant le violon) entouré des musiciens à la Cour de Louis XIV. La Petite Bande doit son nom et son effectif de base à l’orchestre de Lully, La Petite Bande des Violons du Roi. (Peinture de François Puget, 1688).

L’ensemble a été réuni pour la première fois en 1972 par Sigiswald Kuijken, initialement dans l’unique but d’enregistrer Le Bourgeois gentilhomme, comédie-ballet de Lully, sous la direction de Gustav Leonhardt pour la label Deutsche Harmonia Mundi. L’ensemble reçut son nom d’après la Petite Bande des Violons du roi de Lully, un orchestre pour 21 instruments à cordes à la Cour de Louis XIV[3]'[4]. Le noyau de base du groupe d’origine était composé du Leonhardt Consort ensemble avec Sigiswald Kuijken et ses frères Wieland et Barthold[5]. Après l’enregistrement, et le succès immédiat remporté, le groupe a commencé à donner de nombreux concerts à travers l’Europe et n’a pas tardé à devenir un ensemble permanent basé à Louvain sous la direction de Kuijken. Son répertoire de départ se concentrait autour de la musique baroque française, mais très rapidement étaient inclus des compositeurs italiens et allemands (notamment Corelli, Haendel et Bach). Progressivement, il s’est alors étendu du Baroque à la période classique avec des concerts et des enregistrements d’œuvres de Mozart et Haydn. L’enregistrement de La Création de Haydn en 1982 est le premier enregistrement de cette œuvre sur instruments anciens[3]'[6]'[7]. Les débuts au Royaume Uni ont eu lieu aux BBC Proms en 1982, avec un concert d’œuvres de Bach, Haendel et Rameau. Le critique Barry Millington décrit le concert dans le Musical Times : « Le groupe montre une touchante attitude d’indifférence à tout rituel de concert : chaque instrumentiste est habillé différemment. Par contre il n’y a rien de fortuit dans leur jeu: ceci est un des ensembles baroques les plus disciplinés du moment »[8].

Au cours des dix premières années de son existence, la Petite Bande a enregistré nombre d’œuvres peu ou pas connues du domaine de l’opéra dont Zoroastre, Zaïs et Pygmalion de Rameau ainsi que L'Europe galante de Campra et Le jugement de Midas de Grétry. De 2006 à 2012, l’ensemble s’est largement concentré sur l’œuvre de Bach et en particulier ses cantates avec comme but d’enregistrer une année liturgique complète[9], mais aussi ses Passion selon saint Matthieu et Passion selon saint Jean et la Messe en si mineur. Dans ces enregistrements Sigiswald Kuijken applique les résultats des recherches récentes sur l’œuvre de Bach et en particulier la thèse d'une voix par partie : pas de chœur, seulement un quatuor vocal et un effectif minimal. Les chanteurs impliqués dans ces projets comprennent les sopranos Gerlinde Sämann, Barbara Schlick, Elisabeth Scholl et Siri Thornhill, les altos René Jacobs et Petra Noskaiová, les ténors Christoph Genz, Christoph Prégardien et Marcus Ullmann, et les basses Jan van der Crabben, Max van Egmond et Harry van der Kamp.

Le 2 février 2009, Sigiswald Kuijken reçoit le Prix du Mérite culturel du gouvernement de la Communauté flamande[10]. Le jour suivant, la commission consultative du Ministère flamand de la Culture conseillait de supprimer le subside annuel de 600 000 euros à la Petite Bande. Afin de sauver les subventions, les étudiants de Kuijken ont lancé sur internet une pétition qui a récolté 21 000 signatures. Le Ministre flamand de la Culture en fonction à l’époque, Bert Anciaux, décide de ne pas tenir compte de l’avis de la commission et a rétabli la subvention (réduite à 590 000 euros) jusqu’en 2012. L’ensemble a depuis créé une fondation caritative, Support La Petite Bande, dans le but de combler le manque[11].

En septembre 2011, Kuijken projette de céder de temps à autre la direction à de jeunes musiciens. Il a choisi l’organiste et claveciniste français Benjamin Alard pour diriger un nouveau projet Haendel qui commence en avril 2013[12].

Fin 2012, la ministre flamande de la culture, Joke Schauvliege, annonce la suppression du subside annuel de 560 000 euros à la Petite Bande[13], bien que certains subsides pour des projets spécifiques soient accordés pour la période de 2013 à 2016. L'ensemble décide alors de faire appel au crowdfunding et récolte 130 000 euros[14].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2012 - J. Haydn – Die Tageszeiten (Diapason d'or)
  • 2012 - J. S. Bach – Cantatas Vol. 15 BWV 52, 60, 116, 140
  • 2012 - J.S. Bach - Johannes-Passion
  • 2012 - Buxtehude - Membra Jesu nostri BuxWV75
  • 2011 - Vivaldi - Flute concertos
  • 2011 - J.S. Bach - Cantates vol.14 BWV 91-57-151-122
  • 2011 - J.S. Bach - Cantates vol.13 BWV 249–6
  • 2010 - J.S. Bach - Matthäuspassion BWV 243
  • 2010 - J.S. Bach - Cantates vol.12 BWV 138-27-47-99
  • 2010 - J.S. Bach - Cantates vol.11 BWV 67–8-12
  • 2010 - J.S. Bach - Concertos brandebourgeois BWV 1047-1051
  • 2009 - J.S. Bach - Messe en si mineur BWV 232
  • 2009 - J.S. Bach - Cantates vol.9 BWV 61-36-62-132
  • 2009 - J.S. Bach - Cantates vol.8 BWV 13-73-81-144
  • 2009 - J.S. Bach - Cantates vol.10 BWV 108-86-11-4
  • 2008 - C. Monteverdi - Vespro della Beata Vergine SV 206
  • 2008 - J.S. Bach - Cantates vol.7 BWV 20-2-10
  • 2007 - W.A. Mozart - Cassations KV63 - KV99 & Divertimento KV205
  • 2007 - J.S. Bach - Cantates vol.5 BWV 179-35-164-17
  • 2007 - J.S. Bach - Cantates vol.4 BWV 16-153-65-154
  • 2006 - J.S. Bach - Cantates vol.3 BWV 82-178-102
  • 2006 - J.S. Bach - Cantates vol.2 BWV 177-93-135
  • 2005 - W.A. Mozart - Die Zauberflöte
  • 2005 - J.S. Bach - Cantates Vol.1 BWV 98-180-56-55
  • 2004 - J.S. Bach - Motets BWV 225 - 229
  • 2004 - J.G. Graun - Der Tod Jesu
  • 2003 - C.P.E. Bach - Die Auferstehung und Himmelfahrt Jesu - Hyperion
  • 2002 - J.S. Bach - Cantates BWV 9-94-187 - DHM
  • 2002 - W.A. Mozart - Arias & duos - DHM
  • 2001 - J.S. Bach - Messe en si mineur BWV 232 - Urtext
  • 2000 - H. Schütz - Weihnachtshistorie - DHM
  • 1999 - W.A. Mozart - Le nozze di Figaro
  • 1999 - J. Haydn - Concertos pour violoncelle en ré majeur & do majeur - DHM
  • 1998 - W.A. Mozart - Concertos pour violon K207-211, Concertone K190 - Denon
  • 1997 - W.A. Mozart - Concertos pour violon K218-219 - Denon
  • 1997 - J.B. Lully - Concert de Danse - Charpentier, Rebel
  • 1997 - G.B. Pergolesi - La Serva Padrona, Livieta e Tracollo
  • 1996 - J. Haydn - Symphonies 102, 103, 104 - DHM
  • 1996 - W.A. Mozart - Sinfonia Concertante K364, Concertos pour violon K216 -Denon
  • 1996 - W.A. Mozart - Don Giovanni (enregistrement de concert)
  • 1995 - J. Haydn - Symphonies 99, 100, 101 - BMG/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1995 - J. Haydn - Harmoniemesse, Te Deum - BMG/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1994 - J. Haydn - Symphonies 96, 97, 98 - BMG/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1994 - J.S. Bach - Cantates BWV 49, 58, 82
  • 1993 - J. Haydn - Symphonies 93, 94, 95 - BMG/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1993 - J.S. Bach - Motets BWV 225-230
  • 1993 - W.A. Mozart - Cosi fan tutte (enregistrement de concert)
  • 1993 - J.S. Bach - Concertos brandebourgeois I-VI - BMG/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1992 - J. Haydn - Symphonies 88, 89, 92 - Virgin Classics
  • 1990 - J.S. Bach - Matthäuspassion - BMG/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1990 - J. Haydn - Die Jahreszeiten - Virgin Classics
  • 1989 - J. Haydn - Symphonies 90, 91 - Virgin Classics
  • 1989 - J. Haydn - Symphonies 25, 52, 53 - Virgin Classics
  • 1989 - J.S. Bach - Magnificat - Virgin Classics
  • 1988 - J. Haydn - - L'Infedelta Delusa -WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1988 - J.S. Bach - Johannes-Passion BWV 245 - WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1988 - W.A. Mozart - Concertarias - Virgin Classics
  • 1987 - W.A. Mozart - Requiem (enregistrement de concert)
  • 1987 - W.A. Mozart - Concertos pour flûte - WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1987 - C.P.E. Bach - Die Letzten Leiden des Erlösers - WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1986 - J.S. Bach - Hohe Messe - WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1986 - W.A. Mozart - Davidde Penitente K 469 / Ave Verum Corpus K 618 - WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1985 - G.F. Händel - Alessandro - WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1984 - J.-P. Rameau - Zoroastre - WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1984 - C.W. Gluck - Orphée et Eurydice
  • 1983 - J. Haydn - Die Schöpfung
  • 1982 - J.S. Bach - Concertos pour violon BWV 1041-1043 -WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1982 - J.S. Bach - Suites pour orchestre (Ouvertures) BWV 1066-1069 - WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1981 - J.-P. Rameau - Pygmalion - WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1981 - A.E.M. Grétry - Le Jugement de Midas (extraits) - WDR/Ricercar
  • 1980 - A. Vivaldi - Les Quatre Saisons - RCA/Seon
  • 1980 - G.F. Händel - Partenope - WDR/Deutsche Harmonia Mundi
  • 1979 - J.-P. Rameau - Suite d'Hippolyte et Aricie - Deutsche Harmonia Mundi
  • 1978 - J.-P. Rameau - Zaïs - WDR/Stil
  • 1978 - A. Corelli - Concerti Grossi op. 6, n° 6-12 - Deutsche Harmonia Mundi
  • 1977 - A. Corelli - Concerti Grossi op. 6, n° 1-4 - Deutsche Harmonia Mundi
  • 1975 - G. Muffat - Suites et Concerti Grossi - Deutsche Harmonia Mundi
  • 1974 - A. Campra - L'Europe Galante (extraits) - Deutsche Harmonia Mundi
  • 1973 - J. Lully - Le Bourgeois gentilhomme - Deutsche Harmonia Mundi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nicholas Kenyon, Authenticity and Early Music, Oxford University Press,‎ 1988, p. 50
  2. (en) William Littler, « Virgin Classics' early music series includes superb Byrd third mass », Toronto Star,‎ 23 mars 1990, p. D18
  3. a et b (en) Lindsay Kemp, « Happy 25th birthday », Gramophone,‎ novembre 1997, p. 21–22
  4. (en) Anna Alice Chapin, Makers of Song, Read Books,‎ 2008, p. 244
  5. (en) Peter Watchorn, Isolde Ahlgrimm, Vienna and the Early Music Revival, Ashgate Publishing,‎ 2007, p. 18
  6. (en) Anon., « Joseph Haydn: Die Schöpfung (The Creation) », Continuo, vol. 6–7,‎ 1983, p. 42
  7. (en) Roger Fiske, « Haydn: Die Schöpfung », Gramophone,‎ janvier 1984, p. 55
  8. (en) Barry Millington, « Music in London: Proms », The Musical Times, vol. 123, no 1676,‎ octobre 1982, p. 706–708
  9. (en) Dominy Clements, « Johann Sebastian Bach (1685–1750): Cantatas for the complete liturgical year, Vol.V », Musicweb-international,‎ July 2007
  10. (nl) « Een prijs, maar ook een slecht rapport », De Standaard,‎ 4 février 2009
  11. (nl) « La Petite Bande zoekt 600.000 euro per jaar », Het Nieuwsblad,‎ 3 décembre 2009
  12. (nl) « Sigiswald Kuijken bereidt opvolging voor », Knack,‎ 13 septembre 2011 (lire en ligne)
  13. « La débandade », Diapason,‎ novembre 2012, p. 13
  14. (nl) « La Petite Bande lanceert nieuwe geldinzamelacties », De Standaard,‎ 10 décembre 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]