La serva padrona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La serva padrona
Image décrite ci-après
Programme d'époque

Genre intermezzo
Nbre d'actes 1
Musique Giovanni Battista Pergolesi
Livret Gennaro Antonio Federico
Langue
originale
Italien
Sources
littéraires
Comédie de Jacopo Angello Nelli
Dates de
composition
1733
Création 28 août 1733
Teatro San Bartolomeo, Naples
Création
française
1752
Opéra de Paris, Paris
Personnages
Uberto (basse bouffe)
Serpina, sa servante (soprano)
Vespone, son serviteur (acteur muet)

La serva padrona (La Servante maîtresse) est un intermezzo en deux parties de Giovanni Battista Pergolesi, livret de Gennaro Antonio Federico[1], inspiré d'une comédie de Jacopo Angello Nelli, créé au Teatro San Bartolomeo à Naples, le 28 août 1733[1]. Sa représentation à l'Opéra de Paris en 1752, déclencha la fameuse querelle des Bouffons[1].

Personnages[modifier | modifier le code]

Répartition des voix
Rôle Voix Création
Uberto, un homme âgé basse bouffe Gioacchino Corrado
Serpina, sa servante soprano Laura Monti
Vespone, son serviteur acteur muet

Intrigue[modifier | modifier le code]

Catherine Nelidova dans le rôle de Serpina (par Dmitri Levitski, 1773)

Serpina (soprano) est la servante d'Uberto (basse). Elle réussit à se faire épouser par ce dernier en prétendant le quitter pour un soldat aventurier qui est nul autre que le serviteur Vespone (rôle muet) déguisé.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Guide de l'opéra, Roland Mancini & Jean-Jacques Rouveroux, Fayard, 1986.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c François-René Tranchefort, L'Opéra, Éditions du Seuil,‎ 1983, 634 p. (ISBN 2-02-006574-6), p. 65