Suites pour orchestre de Bach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johann Sebastian Bach a composé quatre suites pour orchestre, aussi surnommées Ouvertures en raison de l'importance du premier mouvement.

Les suites sont composées d'une succession de danses variées, le premier mouvement étant toujours une ouverture constituée de deux parties : une lente et une rapide en forme de fugue.

Ouverture n° 1 en do majeur, BWV 1066[modifier | modifier le code]

Orchestration[modifier | modifier le code]

Mouvements[modifier | modifier le code]

  1. Ouverture
  2. Courante
  3. Gavotte I - alternativement
  4. Gavotte II
  5. Forlane
  6. Menuet I - alternativement
  7. Menuet II
  8. Bourrée I - alternativement
  9. Bourrée II (do mineur)
  10. Passepied I
  11. Passepied II

Ouverture n° 2 en si mineur, BWV 1067[modifier | modifier le code]

Orchestration[modifier | modifier le code]

Mouvements[modifier | modifier le code]

  1. Ouverture
  2. Rondeau
  3. Sarabande
  4. Bourrée I, II
  5. Polonaise
  6. Menuet
  7. Badinerie

Ouverture n° 3 en ré majeur, BWV 1068[modifier | modifier le code]

Orchestration[modifier | modifier le code]

Mouvements[modifier | modifier le code]

  1. Ouverture
  2. Sarabande. Air célébrissime (Air on the G string est une adaptation par August Wilhelmj (en) pour violon et piano. Son nom vient du fait qu'il était capable de jouer entièrement la pièce uniquement sur la corde de sol).
  3. Gavotte I
  4. Gavotte II
  5. Bourrée
  6. Gigue

Ouverture n° 4 en ré majeur, BWV 1069[modifier | modifier le code]

Orchestration[modifier | modifier le code]

Mouvements[modifier | modifier le code]

  1. Ouverture
    Repris du Chœur # 1 de BWV 110
  2. Bourrée I
  3. Bourrée II (si mineur)
  4. Gavotte
  5. Menuet I - alternativement
  6. Menuet II (2 violons, alto et continuo)
  7. Réjouissance

Liens externes[modifier | modifier le code]