Sigiswald Kuijken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sigiswald Kuijken

Sigiswald Kuijken, (né le 16 février 1944 à Dilbeek), est un violoniste et chef d'orchestre belge. Il a été l'un des pionniers dans la recherche sur la technique de jeu des instruments à cordes de l'époque baroque et a redécouvert la viola da spalla[1]

Biographie[modifier | modifier le code]

Sigiswald Kuijken naît le 16 février 1944 à Dilbeek[2], près de Bruxelles. Il étudie aux conservatoires de Bruges et Bruxelles où il obtient son premier prix de violon en 1964. À l'âge de sept ans, il a son premier contact avec des instruments de la Renaissance. Mais c'est seulement en 1969 qu'il commence à s'orienter vers les instruments anciens.

Il est professeur de violon baroque au conservatoire de La Haye de 1971 à 1996, puis au conservatoire de Bruxelles de 1993 à 2009. En 1972 il fonde avec Gustav Leonhardt l'ensemble baroque « La Petite Bande » (nom inspiré de l'ensemble que dirigeait Lully), avec lequel il enregistre d'innombrables œuvres de grands maîtres allemands, français et italiens des XVIIe et XVIIIe siècles : Muffat, Corelli, Bach, Rameau, Mozart, Couperin[3]

Il a souvent travaillé, dans son répertoire de musique baroque, avec les clavecinistes Gustav Leonhardt et Robert Kohnen. Ses deux frères, Barthold Kuijken (flûte) et Wieland Kuijken (violoncelle et viole de gambe), sont aussi des musiciens de renommée internationale.

En 1986, il fonde le Quatuor Kuijken avec lequel il se consacre au répertoire classique et romantique.

Avec ses collègues Marie Leonhardt, Reinhard Goebel à Cologne et Eduard Melkus à Vienne, il a été l'un des premiers grands pédagogues du violon baroque.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. viola da spalla
  2. Notice d'autorité DNB
  3. Catalogue de ses œuvres sur Katalog der Deutschen Nationalbibliothek.