Jin (État)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jin.

Jin
晋 (zh)

XIe siècle av. J.-C.-403


Informations générales
Capitale Successivement Yi, Quwo, Jiang et Xintian
Histoire et événements
XIe siècle av. J.-C. Naissance de l'État
-632 Bataille de Chengpu : Jin Wen Gong victorieux du Chu
223 av. J.-C. Le Qin se rend maître du Chu
-403 Trois familles (Han, Zhao et Wei)se partagent le royaume

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Jin (晋 Jìn[1], XIe siècle av. J.-C.453/403 av. J.-C.), situé dans l'actuel Shanxi, fut l’un des plus puissants États de Chine pendant la période des Printemps et des Automnes où le duc Wen, victorieux du Chu à la bataille de Chengpu, (-632) fut nommé hégémon. À la fin de cette période, le Jin fut divisé en trois États, le Han, le Wei et le Zhao. La division de Jin est parfois considérée comme l’événement initial de la période des Royaumes combattants, ces trois nouveaux États devenant des acteurs majeurs de cette période. Jin est resté l’appellation traditionnelle de la région du Shanxi.

À la fin du IIIe siècle ap. J.-C., au début de la dynastie homonyme Jin, furent découvertes les Annales de bambou, une chronique relatant, entre autres, l’histoire du Jin depuis le début des Zhou orientaux (vers 771) jusqu’à son démembrement.

Histoire[modifier | modifier le code]

La naissance de Jin remonte au règne du roi Cheng des Zhou (成王 -1110 ~ -1078) qui attribua le fief de Tang (唐) au Shanxi à son frère Shuyu (叔虞). C’est le fils de ce dernier qui change le nom du fief en Jin. Branche de la famille royale Zhou, les souverains de Jin portent le même nom de famille qu’eux, Ji (姬). Ils seront marquis (hou 侯) jusqu’en -679, puis ducs (gong 公). Le marquis Wen (文侯) soutient le roi Pingwang (平王), premier des Zhou orientaux, dans son départ pour la nouvelle capitale Luoyi (洛邑) et en est récompensé.

En -745, le marquis Zhao (昭侯) attribue le fief de Quwo (曲沃) à son oncle Chengshi (成師). Cette branche prend de l’importance et Ji Cheng (姬稱), troisième héritier du fief, est nommé duc par le roi des Zhou (duc Wu de Quwo 曲沃武公). Désormais, ce sont ses descendants qui gouverneront Jin. Craignant d’être à son tour victime d’une usurpation, son fils le duc Xian (獻公 -675~-651) entreprend de faire massacrer une bonne partie de sa parentèle et nomme ministres des membres d’autres clans, faisant de Jin le seul État où le clan du souverain n’est pas aux commandes des postes importants. Sous son règne, Jin défait Geng (耿), Huo (霍), Wei (魏), Yu (虞) et les Barbares Lirong (驪戎) et Chidi (赤狄). Sous le duc Wen (文公 -636~-628), Jin bat Chu en -632 à Chengpu (城濮) et reçoit du roi Xiang des Zhou (周襄王) le titre d’hégémon (bazhu 霸主). Désormais, ni Qin ni Qi n’osent plus l’attaquer, mais la lutte avec Chu continue avec des hauts et des bas.

Sous le règne du duc Ling (靈公 -620~-607), le duc perd le contrôle effectif du pouvoir au profit du ministre Zhao Dun (趙盾) et des autres clans puissants. Malgré une tentative de reprise en main par le duc Li (厲公 -580~ -573), à la fin du VIe siècle av. J.-C. sept familles (shi 氏) dominent : Fan (范氏), Zhongxing (中行氏), Zhi (智氏), Han (韓氏), Zhao (趙氏) et Wei (魏氏). Vers -453, les trois dernières ont éliminé les autres. Leurs chefs Han Qian (韓虔), Zhao Ji (趙籍) et Wei Si (魏斯) sont nommés marquis par le roi de Zhou en -403. Le dernier duc de Jin est tué en -349 par les clans Han et Zhao.

Capitales[modifier | modifier le code]

La capitale de Jin fut tout d’abord Yi (翼) dans l’actuel comté de Yicheng (翼城縣) ou Jin (晉), à Linfen (臨汾). En -746 une capitale secondaire apparut à Quwo (曲沃) dans l’actuel comté de Wenxi (聞喜縣). Un siècle plus tard, le duc Xian se fixa à Jiang (絳) à l’est de Yi. La dernière capitale fut Xintian (新田) à Houma (侯馬) à partir du règne du duc Jing (-599~-581).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sinogrammes traditionnels 晉, sinogrammes simplifiés 晋, hanyu pinyin Jìn.

Lien interne[modifier | modifier le code]