Zhongshan (État)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zhongshan.

Zhongshan
中山國 (zh)

vers 414 av. J.-C.408 av. J.-C.
323 av. J.-C.295 av. J.-C.

Informations générales
Capitale Lingshou
Histoire et événements
vers -414 Naissance de l'État
-408 Destruction et annexion par le royaume de Han
-323 Le souverain du Zhongshan se proclame roi
-295 Annexion par le royaume de Zhao

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Probablement créé par les Di Blancs 白狄, peuples nomades venus des montagnes et sédentarisés dans la plaine de l'actuelle province du Hebei, le Zhongshan 中山國 (vers -414 à -295) est un État de la Chine ancienne, fondé vers la fin de la période des Printemps et des Automnes, dont le territoire correspond approximativement à la préfecture moderne de Baoding.

État aux dimensions restreintes, enclavé entre les puissants États de Jin et de Qi, le Zongshan disposait cependant d'une influence certaine durant la période troublée des Royaumes combattants. Il subit de nombreuses invasions et fut détruit à deux reprises.

Un destin mouvementé[modifier | modifier le code]

Le Zhongshan connut plusieurs conflits militaires avec l'état voisin et puissant de Jin, mais surtout contre les états issus du démembrement de celui-ci, les "Trois Jin"[1].

Au début de la période des Royaumes combattants, en -408, l'État de Zhongshan fut détruit une première fois par le Wei, lui-même issu du démembrement du Jin. Le marquis Wen de Wei y envoya son héritier présomptif, Ji, y tenir garnison. Zhongshan demeura un temps sous la protection de Wei, avant de regagner temporairement son indépendance.

Il récupéra en partie ses forces durant le IVe siècle av. J.-C., bien qu'il eut à subir plusieurs attaques de la part des royaumes de Zhao et de Qi. En -323, le souverain du Zhongshan s'autoproclama roi (wang 王).

Mais après une longue période de guerre permanente contre le Zhao, le Zhongshan fut finalement vaincu et définitivement annexé par son ennemi en -295.

Découvertes archéologiques[modifier | modifier le code]

Monnaies des dynasties Zhou et Xin

En 1977, dans le district de Pingshan (province du Hebei) a été découvert le site d’une cité antique Lingshou, qui fut probablement la dernière capitale de la principauté de Zhongshan de la période des Royaumes Combattants. Les centaines de pièces comportant des inscriptions dégagées de l'une des tombes de l'enceinte funéraire royale offrirent de précieux renseignements sur l'époque troublée qui précéda l'unification de la Chine.


Les différentes découvertes attestent de l'épanouissement artistique du Zhongshan. Les ateliers de monnayage trouvés sur le site ont également prouvé que le Zhongshan émettait des monnaies en forme de couteaux recourbés, jusqu'alors attribuées au royaume de Zhao.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Zhao et Wei notamment, le Han n'ayant pas de frontière directe avec le Zhongshan.