Jean II de Chalon-Arlay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries des sires de Chalon-Arlay : de gueules à la bande d'or chargé au franc quartier d'une étoile d'azur[1]

Jean II de Chalon-Arlay (1312-25 février 1362) seigneur d'Arlay (Maison de Chalon-Arlay), de Jarnac et Châteauneuf du chef de sa première épouse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean naît en 1312, fils du seigneur Hugues Ier de Chalon-Arlay et Béatrice (1275-1347) (fille du comte Humbert Ier du Viennois)

Il épouse, en première noce, avant 1332 Marguerite de Mello (Maison de Mello, fille du Seigneur de Château-Chinon et de Sainte-Hermine Dreux IV de Mello et d'Eléonore de Savoie, fille du duc d'Aoste et Comte Amédée V de Savoie) dont il a :

Il prend une part active, en 1347, dans le soulèvement des barons franc-comtois en s'alliant avec Henri de Montfaucon, comte de Montbéliard, Raoul Hesse, marquis de Bade, Thiébaud V de Neuchâtel et Jean III de Faucogney[2].

Il adresse en 1351, des lettres par lesquelles il déclare que les serfs de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun, ne peuvent se désavouer, et qu'il n'en recevra aucun sur ses terres, moyennant deux cents écus d'or et un palefroi grisart que lui remettent les moines[3]. En 1354, il donne la Charte d'affranchissement aux habitants de Marnay-la-Ville

En 1361, il épouse en seconde noce Marie de Genève, fille de Amédée III de Genève.

Il meurt de la peste, à Nozeroy, le 25 février 1362. Son fils Hugues II de Chalon-Arlay lui succède au titre de seigneur de Chalon-Arlay.

Armoiries[modifier | modifier le code]

  • " De gueules à la bande d'or, chargé au franc quartier d'une étoile d'azur "
Devise

" Je maintiendrai "

Titres[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Ignace Joseph Bourgon, Recherches historiques sur la ville et l'arrondissement de Pontarlier, 1841, p. 167 à 180 books.google.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules et Léon Gauthier, Armorial de Franche Comté, Paris,‎ 1911.
  2. Recherches historiques sur la ville et l'arrondissement de Pontarlier
  3. Cartulaire de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun, Charte CXXV.