Jam of the Year Tour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jam of the Year Tour

Tournée par Prince
Album promu Emancipation et Chaos and Disorder
Date de début 21 juillet 1997 à Clarksdale, Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de fin 23 janvier 1998 à San Francisco, Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 6 mois
Titres voir Listes de chansons
Nb. de concerts 92 au total
90 aux États-Unis
2 Au Canada
Pays visités 2

Tournées par Prince

Le Jam Of The Year Tour est une tournée effectuée sur le continent américain par Prince du 21 juillet 1997 au 23 janvier 1998. Cette tournée bat le record de la plus grosse tournée sur le continent américain accomplie par le même artiste, durant le Purple Rain Tour. La formation des New Power Generation est pratiquement renouvelée. Quelques titres de l'album Emancipation sont joués ainsi que certains titres issus de Chaos and Disorder.

Histoire[modifier | modifier le code]

Prince reprend à nouveau le nom du symbole imprononçable. Au cours de cette tournée, quelques concerts d'échauffement ont été joués à Paisley Park en 1996, puis la tournée a démarré début de 1997 et s'est terminée janvier 1998. La liste des chansons étant large la plupart des titres furent raccourcis peu à peu. Vers la fin de la tournée seulement un verset de certaines chansons étaient jouées. Sur les pistes de R&B étaient souvent invités Doug E. Fresh et Larry Graham. Cette tournée sera un succès phénoménal aussi bien sur le point de vue lucrative que novatrice car au lieu de passer par des agents, l'équipe de Paisley Park a organisé par elle-même la tournée, ce qui permettait à l'Artiste de s'accorder une marge de 60 à 70 % sur la vente des billets ! Sur ce point la tournée aurait encaissé plus de 30 millions de dollars, ce qui en fait la plus importante depuis le Purple Rain Tour.

Contrairement aux précédentes déceptions de Prince sur les concerts Américains comme pour le Lovesexy Tour, les salles sont en général bien remplies. Ce qui est sans doute lié au niveau extraordinaire des spectacles, Prince affiche chaque soir une danse exceptionnelle, une voix puissante, une infatigable énergie et une perfection dans la musique qui ne l'a jamais placé aussi proche du style de James Brown. Il lui rend d'ailleurs un hommage direct en interprètent chaque soir le titre Talkin' Loud And Sayin' Nothing, titre très funk qui permettra à Prince d'offrir au public, une performance savoureuse. La scène face aux spectateurs, semble basique, un grand escalier par lequel arrive Prince est en plein milieu avec au-dessus accroché le Love Symbol, quelques lampadaires sont placés le long de la scène et deux plateaux surélevés à chacune des extrémités gauche et droite. Cet investissement moins important que d'autres grandes tournées est aussi un facteur clé d'une meilleure rentabilité.

Finalement, la set-list est tout de même bien faible en nouveautés ou parmi les titres issus de l'album en promotion. C'est en effet à partir de cette période que Prince va concentrer dans ses concerts une set-list basée essentiellement sur les grands hits car il créer à ce moment les fameux AfterShows ("après-concerts"). Comprendre le principe des concerts, de longues prestations jouées dans des salles plus réduites (clubs, restaurants, boîtes de nuit, salles de théâtre) réservés à des fans triés sur le volet. Ce sont donc durant ces occasions que l'Artiste jouera dorénavant l'essentiel des nouveaux titres et certains titres restés inédits ou non achevés. Depuis, les tournées ne contiennent plus que deux ou trois titres maximum de l'album en promotion (à l'exception du One Nite Alone...Tour).

Groupe[modifier | modifier le code]

Listes de chansons[modifier | modifier le code]

  1. DAT Intro
  2. Jam of the Year
  3. Talkin' Loud And Sayin' Nothing de James Brown
  4. Let's Work
  5. Delirious
  6. Purple Rain
  7. Little Red Corvette
  8. I Would Die 4 U
  9. Six
  10. The Most Beautiful Girl in the World
  11. Face Down
  12. I Could Never Take the Place of Your Man
  13. The Cross
  14. Dreamin' About U
  15. Do Me Baby
  16. Sexy M.F.
  17. If I Was Your Girlfriend
  18. The Ballad Of Dorothy Parker
  19. Darling Nikki
  20. Diamonds and Pearls
  21. Take Me With U
  22. Raspberry Beret
  23. Baby I'm A Star
  24. 1999

Dates des concerts[modifier | modifier le code]

# Date Pays Ville Salle Audience
1 21 juillet 1997 Clarksdale Drapeau des États-Unis États-Unis Knob Music Theater 14 542
2 23 juillet 1997 Wantagh Jones Beach Theater 9 550
3 24 juillet 1997 New York Tramps 800
4 25 juillet 1997 Boston Fleet Center 11 761
5 26 juillet 1997 Boston The Roxy 2 000
6 Philadelphie Wells Fargo Center 9 382
7 27 juillet 1997 Egypt On The Waterfront 200
8 1er août 1997 Landover Capital Centre 15 324
9 2 août 1997 Washington 9:30 Club 1 200
10 Charlotte Charlotte Coliseum 23 780
11 3 août 1997 Atlanta Coca-Cola Lakewood Amphitheater 14 790
12 4 août 1997 Club Esso 250
13 5 août 1997 Oklahoma City Cox Convention Center 14 460
14 6 août 1997 Cahoots 3 000
15 8 août 1997 San Antonio The Alamodome 12 882
16 9 août 1997 Café Hollywood 300
17 Dallas Coca-Cola Starplex Amphitheater 15 937
18 10 août 1997 The Mirage 800
19 Houston Lakewood Church Central Campus 16 279
20 11 août 1997 The Roxy 1 500
21 13 août 1997 Lafayette Cajundome 10 680
22 14 août 1997 Old Plaza Theater 650
23 15 août 1997 Miami American Airlines Arena 19 000
24 16 août 1997 Glam Slam East 1 500
25 18 août 1997 Raleigh Hardee's Walnut Creek Amphitheater 12 193
26 19 août 1997 Plum Crazy 500
27 20 août 1997 Jackson Mississippi Coliseum 5 000
28 21 août 1997 The Dock 2 000
29 22 août 1997 Nashville Nashville Arena 19 000
30 23 août 1997 Music City Mix Factory 300
31 23 août 1997 Memphis Pyramid Arena 18 000
32 24 août 1997 New Daisy Theater 450
33 6 septembre 1997 Chanhassen Paisley Park 1 000
34 10 septembre 1997 1 000
35 13 septembre 1997 Buffalo Marine Midland Arena 14 000
36 14 septembre 1997 Wallingford Oakdale Theater 5 000
37 16 septembre 1997 Holmdel PNC Bank Arts Center 10 500
38 19 septembre 1997 Dayton Erwin J. Nutter Center 12 000
39 20 septembre 1997 Pittsburgh Civic Arena 18 000
40 21 septembre 1997 Baltimore Baltimore Arena 13 000
41 24 septembre 1997 Calgary Drapeau du Canada Canada Scotiabank Saddledome 9 659
42 26 septembre 1997 Vancouver Rogers Arena 18 000
43 27 septembre 1997 George Drapeau des États-Unis États-Unis George Amphitheater 11 611
44 28 septembre 1997 Portland Rose Garden 9 868
45 1er octobre 1997 Sacramento Power Balance Pavilion 8 484
46 2 octobre 1997 Fresno Selland Arena 7 793
47 4 octobre 1997 West Valley City EnergySolutions Arena 12 000
48 5 octobre 1997 Englewood Fiddler's Green 18 000
49 6 octobre 1997 Denver The Church 1 500
50 10 octobre 1997 Mountain View Shoreline Amphitheater 22 500
51 11 octobre 1997 Los Angeles Hollywood Bowl 14 831
52 12 octobre 1997 Irvine Meadows Amphitheater 7 000
53 12 octobre 1997 Détroit Intermezzo 400
54 24 octobre 1997 Las Vegas MGM Grand Garden Arena 13 766
55 25 octobre 1997 Utopia 4 000
56 25 octobre 1997 Phoenix Blockbuster Desert Sky Pavillion 20 000
57 28 octobre 1997 Albuquerque Tingley Coliseum 12 000
58 29 octobre 1997 Las Cruces Pan Am Center 12 000
59 30 octobre 1997 Club West 300
60 31 octobre 1997 Mobile Civic Center 10 000
61 2 novembre 1997 Austin Frank Erwin Center 7 108
62 4 novembre 1997 Columbia Carolina Coliseum 5 500
63 5 novembre 1997 Lexington Rupp Arena 23 000
64 6 novembre 1997 Knoxville Thompson-Boling Arena 8 500
65 8 novembre 1997 Greensboro Greensboro Coliseum 23 500
66 9 novembre 1997 Cincinnati U.S. Bank Arena 7 114
67 8 décembre 1997 Fargo Fargodome 25 000
68 10 décembre 1997 Minneapolis Target Center 20 000
69 11 décembre 1997 19 000
70 11 décembre 1997 Chanhassen Paisley Park 1 000
71 12 décembre 1997 1 000
72 13 décembre 1997 Cedar Rapids Five Seasons Center 6 232
73 14 décembre 1997 Omaha Civic Auditorium 10 000
74 15 décembre 1997 Ames Hilton Coliseum 15 456
75 17 décembre 1997 Milwaukee Bradley Center 16 000
76 Kickers 150
77 18 décembre 1997 Grand Rapids Van Andel Arena 12 076
78 27 décembre 1997 Détroit The Palace of Auburn Hills 16 000
79 30 décembre 1997 Dallas Reunion Arena 17 500
80 31 décembre 1997 Houston Lakewood Church Central Campus 16 279
81 1er janvier 1998 The Roxy 1 500
82 2 janvier 1998 La Nouvelle-Orléans UNO Kiefer Lakefront Arena 7 085
83 3 janvier 1998 Little Rock T. H. Barton Coliseum 7 000
84 4 janvier 1998 Kansas City Kemper Arena 18 000
85 5 janvier 1998 Evansville Roberts Municipal Stadium 12 000
86 8 janvier 1998 Atlanta Fox Theater 4 678
87 9 janvier 1998 4 678
88 10 janvier 1998 4 678
89 13 janvier 1998 Tampa St. Pete Times Forum 12 494
90 14 janvier 1998 Millennium 2000 250
91 22 janvier 1998 Oakland Oakland Arena 11 114
92 23 janvier 1998 San Francisco Townsend Club 600

Box Office[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]