Lovesexy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lovesexy est le 10e album studio de Prince paru le 10 mai 1988. Lovesexy est publié alors comme un album de remplacement, peu de temps après le fameux Black Album, dont la sortie est subitement annulée. Le Black Album et Lovesexy agissent presque comme des pièces complémentaires dans la discographie du chanteur, partageant le titre When 2 R In Love, mais sont presque opposés dans le thème. L'album a été enregistré en seulement 7 semaines, de mi-décembre 1987 à fin janvier 1988, dans la maison d'édition de Prince Paisley Park Records, et la majeure partie de l'album a été réalisée par Prince, seul. Il sera numéro 1 des charts au Royaume-Uni, en Suisse et en Suède. L'album qui aura eu un bon départ va rapidement dégringoler dans les charts.

Le titre d'ouverture Eye No est enregistré avec l'intégralité du groupe (Miko Weaver à la guitare, Levi Seacer, Jr. à la basse, Doctor Fink et Boni Boyer aux claviers, Eric Leeds au saxophone, Atlanta Bliss à la trompette et Sheila E. à la batterie). Sheila E. joue la batterie sur plusieurs morceaux et assure les chœurs, avec Boni Boyer, Eric Leeds et Atlanta Bliss, ce dernier au cor d'harmonie sur la plupart des pistes, et Ingrid Chavez interprète l'introduction sur Eye No, d'après l'un de ses poèmes. Par opposition à la sortie du vinyle, les premières copies de CDs de Lovesexy ont tout le contenu de l'album dans l'ordre comme une seule plage, donc l'album est écouté dans le contexte d'un enchaînement continu, bien que les dernières éditions comportent les neuf pistés séparées.

Album[modifier | modifier le code]

Le thème de l'album est la lutte entre le bien et le mal, ou Camille et Spooky Electric, respectivement Dieu et Satan, la vertu et le péché (même si, avec le caractère Gemini qu'il a développé en 1989, ces "aspects" peuvent aussi représenter "l'Ego et l'Alter ego"), les thèmes éternels du travail de Prince, finalement un vrai mélange du point culminant de "Love is God", "God is Love" et de "Girls and Boys love God above" dans le titre "Anna Stesia".

Prince se réfère à Lovesexy comme un album de Gospel. Il est ouvert par un sermon de toutes sortes; Eye No, une piste énergétique positif conseillant aux gens de se libérer de leurs vices et de rejeter Satan, et affirmant sa croyance en Dieu, en utilisant sa chaire tyrannique pour encourager l'auditeur à faire de même. Eye No est une adaptation d'une chanson intitulée The Ball, provenant du projet "Crystall Ball". La chanson se termine par une gamme harmonique et une segue de conversations (à l'origine enregistrée sur la version originale de "Eye No", "The Ball", qui est enchaîné avec une autre chanson. Les "conversations", l'ambiance des parties de fonds sont utilisés ultérieurement sur l'album Graffiti Bridge comme segue entre "We Can Funk" et Joy in Repetition), amenant à l'album le single le plus vendu, Alphabet St., qui mêle musique dance, du rock et du rap avec des paroles ludiques sur le sexe, fanfaronnade, et le sentiment d'état céleste Lovesexy. Vient ensuite le titre "Glam Slam", une piste de danse énergique qui comprend le groupe entier de Prince. La chanson se termine par un solo de cordes d'une musique presque classique (jouée sur un clavier), évoquant The Phantom of the Opera. La fin de la première face du vinyle est le titre Anna Stesia, un nombre confessionnel sincère divulguant de divers péchés de la chair, à la fin, Prince promet de consacrer sa vie à la musique et à Dieu.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Prince

No Titre Durée
1. Eye No 5:47
2. Alphabet St. 5:38
3. Glam Slam 5:04
4. Anna Stesia 4:56
5. Dance On 3:44
6. Lovesexy 5:48
7. When 2 R In Love 4:01
8. I Wish U Heaven 2:43
9. Positivity 7:15

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Notes: Formation du groupe créée depuis la tournée de Sign o' the Times.

Charts[modifier | modifier le code]

Pays Chart Meilleure
position
Nombre de
semaines
Réf
Drapeau de l'Australie Australie ARIA Charts 13 6 [2]
Drapeau de l'Autriche Autriche Ö3 Austria Top 40 3 28 [3]
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200 11 20 [4]
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Top R&B/Hip-Hop Albums 5 10 [4]
Drapeau de la Norvège Norvège VG-lista 2 18 [5]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Rianz 1 18 [6]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni UK Albums Chart 1 32 [7]
Drapeau de la Suède Suède Sverigetopplistan 1 8 [8]
Drapeau de la Suisse Suisse Swiss Music Charts 1 12 [9]

Succession[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Critique de l'album », sur allmusic.com
  2. (en) « ARIA charts », sur australian-charts.com (consulté le 18 novembre 2011)
  3. (de) « Austrian charts », sur austriancharts.at (consulté le 18 novembre 2011)
  4. a et b (en) « U.S charts », sur billboard.com (consulté le 18 novembre 2011)
  5. (en) « Norwegian charts », sur norwegiancharts.com (consulté le 18 novembre 2011)
  6. (en) « N.Z charts » (consulté le 18 novembre 2011)
  7. (en) « U.K charts », sur theofficialcharts.com (consulté le 18 novembre 2011)
  8. (en) « Swedish charts », sur swedishcharts.com (consulté le 18 novembre 2011)
  9. (de) « Swiss Music Charts », sur hitparade.ch (consulté le 18 novembre 2011)