EnergySolutions Arena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
EnergySolutions Arena
{{#if:
Logo
Delta center satellite view.png
Généralités
Noms précédents Delta Center (1991 - 2006)
Salt Lake Ice Center (JO hiver 2002)
Surnom(s) ESA
Adresse 301 West South Temple
Salt Lake City, UT 84101
Coordonnées 40° 46′ 06″ N 111° 54′ 04″ O / 40.768333, -111.90111140° 46′ 06″ Nord 111° 54′ 04″ Ouest / 40.768333, -111.901111  
Construction et ouverture
Début construction 22 mai 1990
Ouverture 4 octobre 1991
Architecte FFKR
Coût de construction 94 millions $USD
Utilisation
Clubs résidents Jazz de l'Utah (depuis 1991)
Utah Blaze (depuis 2006)
Utah Starzz (1997 à 2002)
Grizzlies de l'Utah (1995 à 1997)
Propriétaire Patrimoine de Larry H. Miller
Administration Patrimoine de Larry H. Miller
Équipement
Capacité Basket-ball: 19 911
Hockey: 14 000

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
EnergySolutions Arena

Géolocalisation sur la carte : Utah

(Voir situation sur carte : Utah)
EnergySolutions Arena

La EnergySolutions Arena (auparavant Delta Center et Salt Lake Ice Center) est une salle omnisports située à Salt Lake City dans l'Utah. Le propriétaire du bâtiment est Larry H. Miller, qui possède également la franchise des Jazz de l'Utah.

Depuis 1991, ses locataires sont les Jazz de l'Utah, qui évoluent actuellement en NBA, et les Utah Blaze de l'Arena Football League. Ce fut également le domicile des Utah Starzz (WNBA), qui depuis 2002 jouent à San Antonio, mais aussi des Grizzlies de l'Utah (Ligue internationale de hockey) entre 1995 et 1997 puis des Salt Lake Golden Eagles (Ligue internationale de hockey) entre 1991 et 1994. Sa capacité est de 19 911 places pour le basket-ball, 14 000 pour le hockey sur glace et le football américain en salle, avec 56 suites de luxe et 668 sièges de club.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arène a été à l'origine imaginée en tant que salle de 20 000 sièges pour les Jazz de l'Utah et les Golden Eagles de Salt Lake puis pour remplacer le vieillissant Salt Palace (12 616 sièges), démoli en 1994. Sous la conduite et le financement privé de l'homme d'affaires Larry H. Miller, la première pelletée officielle eu lieu le 22 mai 1990 et les travaux commencèrent le 11 juin. Le projet fut principalement financé par Miller, mais la ville fit don du terrain et de $20 millions pour les parkings et les installations annexes.

La nouvelle salle fut inaugurée le 4 octobre 1991 sous le nom de Delta Center et coûta $94 millions de dollars. Le premier match joué dans l'arène était un match de hockey sur glace opposant les Golden Eagles de Salt Lake aux Rivermen de Peoria le 16 octobre 1991, les Golden Eagles ont perdu 4-2. Le premier match de basket-ball joué dans cette enceinte était un match de pré-saison des Jazz de l'Utah contre Knicks de New York avec Patrick Ewing, les Jazz furent défait 101-95. En plus des sports, la salle a été prévue pour accueillir de grands concerts.

En 1991, La compagnie aérienne Delta Air Lines acheta les droits d'appellation de l'arène sur 15 ans pour une somme de $25 millions. Le 20 novembre 2006, l'arène fut renommée EnergySolutions Arena car la compagnie de traitement des déchets nucléaires, EnergySolutions racheta les droits de nomination. Les réactions des fans au nouveau nom ont été principalement négatives. Les nouveaux surnoms du bâtiment étaient : "The Dump" (la décharge), "The Glow Bowl", "Radium Stadium", "Isotope", "ChernoBowl", "JazzMat", "Big Bang", "Tox Box", "The Power House", "Hot Spot", "Plutonium Palace", "The Fallout Shelter" et "Melta Center".

Le toit du bâtiment fut endommagé par la tornade du 11 août 1999, les réparations s'élevèrent à $3 757 000.

La salle a été le lieu des épreuves de patinage artistique et de short-track lors des Jeux olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake City (pendant les Jeux olympiques, le bâtiment était appelé Salt Lake Ice Center).

Événements[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]