Kickers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kickers (homonymie).

Kickers

alt=Description de l'image Kickers_logo.png.
Création 1968
Dates clés 1968
Fondateurs Daniel Raufast - fondateur
Siège social Drapeau de France Cholet (France)
Activité Habillement
Produits Chaussures, vêtements
Société mère Groupe Royer (en France)
Site web http://www.kickers.com/


Kickers est une marque française[1] créée en 1970, qui produisit au début une large gamme de chaussures et plus tard des vêtements.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1970, Daniel Raufast tomba sur une affiche publicitaire de la comédie musicale Hair[2]. Intéressé par tous les jeunes qui portaient des jeans, il développa un nouveau concept de chaussures qu'il croyait plus compatible avec la blue-jean génération. Le designer Jacques Chevallereau créa la première botte en jeans.

Cette nouvelle chaussure était très originale :

  • utilisation de nubuck
  • forme ressemblant plus à une botte courte qu'à une chaussure ordinaire
  • semelles de caoutchouc naturel
  • œillets
  • couture en contraste, comme pour les jeans.

Basée sur le mot anglais kick (donner un coup de pied) et ker (pour la consonance américaine), auquel s’ajoutera un « s » pour marquer la similitude avec jeans [3], l'entreprise Kickers a démarré et a été publiée officiellement en 1970.

Le succès fut tel qu'au cours d'une saison, Kickers dut augmenter sa capacité de production de 300 à 12 000 paires par mois. En 1974, les Kickers étaient vendues dans plus de 70 pays.

L'entreprise Kickers a démarré et a été publiée officiellement en 1970. C'est à la fin des années 1980 et au début des années 1990 que Kickers a vraiment connu le succès populaire lorsque les chaussures Kick Hi ont été portées par des icônes de la scène musicale de Manchester[4]. Les Kick Hi sont devenues populaires dans les Rave party, d'abord avec Acid House[5], puis plus tard avec la musique trance. De nombreux fans de la chaussure venaient de divers courants contemporains et musicaux, notamment le UK garage, RnB, pop et hip-hop [6].

Au fil des ans, Kickers a été associée à l'industrie musicale, y compris MS Dynamite, So Solid Crew[7], Jarvis Cocker, Noel Gallagher, Mike Skinner, Arctic Monkeys, Craig David et Rodney P.

Ian Brown a pu lancer la tendance en portant une paire de Kickers à « The Haçienda » de façon effrontée comme une riposte au strict code vestimentaire d'alors. The Stone Roses en portaient dans leur vidéo de Fools Gold[8].

Kickers sponsorisait les Urban Music Awards (UMA) de Londres en 2007[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kickers », sur les entreprises françaises,‎ 02 décembre 2011 (consulté le 25 décembre 2013)
  2. « Kickers », sur tendances-de-mode.com,‎ 16 juin 2007 (consulté le 22 septembre 2013)
  3. « Kickers », sur Il était une fois Kickers,‎ site officiel de la marque (consulté le 25 décembre 2013)
  4. « Kickers », sur 2006, Go Do Something & Indie bands in Kickers (consulté le 25 décembre 2013)
  5. « Kickers », sur 1988, Raving in red kick hi's (consulté le 25 décembre 2013)
  6. « Kickers », sur 2010, Happy Birthday! 40 years of Kickers (consulté le 25 décembre 2013)
  7. « Kickers », sur 2002, Garage & Grime, get into Kickers (consulté le 25 décembre 2013)
  8. « Kickers », sur 1989, Madchester take on Kickers (consulté le 25 décembre 2013)
  9. « Kickers », sur Kickers Urban Music Awards 2007,‎ 23 juin 2011 (consulté le 25 décembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]