Jéhu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jehu (homonymie).
Jehu, fils de Omri, au pied de Salmanazar III

Jehu est un roi d'Israël, fils de Jehoshaphat[1], et petit-fils de Nimshi. William F. Albright date son règne autour de -842 à -815, alors que Edwin R. Thiele propose -841 à -814.

Son règne est évoqué dans le Deuxième livre des Rois. Selon cette source, il fut sacré roi d'Israël par un disciple du prophète Élisée. Il tua alors l'actuel roi d'Israël Joram, qui était fils d’Achab et de Jézabel, et prit sa succession. Il fit également tuer Ochozias, roi de Juda, qui avait été témoin de son crime. Puis il fit tuer Jézabel et 70 autres descendants d'Achab, ainsi que les frères d'Ochozias. Il supprima d'Israël le culte de Baal en détruisant son temple et en massacrant ses prêtres, mais il ne s'attaqua pas au culte des veaux d'or instauré par Jéroboam Ier. À sa mort, son fils Joachaz lui succéda.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. le père de Jehu n'est pas Jehoshaphat de Judée, dont le père était le roi Asa de Judée. “En général Jehu est décrit comme étant le fils unique de Nimshi, probablement car Nimshi était plus connu ou pour éviter la confusion avec le roi de Judée (R’Wolf)”. Scherman, Nosson, ed., “I-II Rois”, Les prophètes, 297, 2006. Voir (Livre des Rois 9:2)