Baasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Baasa, ou Baésa ou Baécha (hébreu בעשא), roi d'Israël, fut d'abord général du roi Nadab, fils de Jéroboam. Il conspira contre lui, le tua au siège de Gebbethon, usurpa le trône, qu'il occupa de 942 à 919 av. J.-C. (ou -909 - -886), et extermina toute la famille de Jéroboam. Il se souilla de crimes et se livra à l'idolâtrie, ce qui lui fut reproché par le prophète Jéhu[1]. Asa, roi de Juda, menacé par Baasa, appela à sa rescousse le roi d'Aram Ben-Hadad qui conquit tout le pays de Naphtali. Son fils Éla lui succéda.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bible : 1Rois XV,27-XVI,7

  1. A ne pas confondre avec le roi d'Israël du même nom