Baasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baasa
Baasha, d'après le Promptuarii Iconum Insigniorum (1553)
Baasha, d'après le Promptuarii Iconum Insigniorum (1553)
Titre
Roi d'Israël
-909-886[1]
Prédécesseur Nadab, qu'il a assassiné
Successeur Éla, son fils
Biographie
Dynastie Maison de Baasa
Date de décès -886
Enfant(s) Éla
Entourage Prophète Jéhu
Religion Culte des idoles
Résidence Palais royal de Tirtza
Roi de Juda contemporain : Asa

Baasa, ou Baésa ou Baécha (hébreu בעשא), roi d'Israël de -909 à -886.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il fut d'abord général du roi Nadab, fils de Jéroboam. Il conspira contre lui, le tua au siège de Gebbethon, usurpa le trône, qu'il occupa de 942 à 919 av. J.-C. (ou -909 - -886), et extermina toute la famille de Jéroboam. Il se souilla de crimes et se livra à l'idolâtrie, ce qui lui fut reproché par le prophète Jéhu[2]. Asa, roi de Juda, menacé par Baasa, appela à sa rescousse le roi d'Aram Ben-Hadad qui conquit tout le pays de Naphtali. Son fils Éla lui succéda.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bible : 1Rois XV,27-XVI,7

  1. Selon Thiele. Comme de nombreuses dates concernant les personnages bibliques de cette époque, celles-ci sont approximatives, et peuvent faire l'objet de débats entre exégètes. Cf. Rois de Juda
  2. A ne pas confondre avec le roi d'Israël du même nom

Voir aussi[modifier | modifier le code]