Osée (roi)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Osée.
Osée
Osée, d'après le Promptuarii Iconum Insigniorum (1553)
Osée, d'après le Promptuarii Iconum Insigniorum (1553)
Titre
Roi d'Israël
-732-722[1]
Prédécesseur Peqah, qu'il a assassiné
Successeur -
Biographie
Dynastie Maison d'Osée
Date de décès -722
Père Ela
Résidence Palais royal de Samarie
Rois de Juda contemporains : Achaz, Ézéchias

Osée (ou Osie ou Hoshea) (hébreu : הושע) est le dernier roi d'Israël. Il a régné entre -732 et -722. Il ne doit pas être confondu avec son homonyme, le prophète Osée.

Présentation[modifier | modifier le code]

En -732, Osée conspire contre l'usurpateur Peqah (ou Phacée), le tue et monte sur le trône d’Israël à sa place. Lorsque le roi d'Assyrie Teglath-Phalasar III meurt en -727, Osée cherche à nouer une alliance avec l'Égypte pour affranchir son pays et arrêter de payer le tribut aux Assyriens. Mais c'est sans compter sur la réaction du nouveau roi d'Assyrie, Salmanazar V qui commence par mettre Osée en garde, puis l'assiège en -724 dans Samarie pendant trois ans[2]. Il finit par le déposséder de sa couronne en -722 et le fait emprisonner jusqu'à la fin de ses jours. Privé de son chef, le peule d'Israël est réduit en servitude et déporté à Ninive (27 290 personnes, selon la tradition). Il est remplacé par des colons babyloniens et araméens[2]. Cet épisode marque la fin du royaume d'Israël et des dix tribus perdues qui le peuplaient[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Thiele. Comme de nombreuses dates concernant les personnages bibliques de cette époque, celles-ci sont approximatives, et peuvent faire l'objet de débats entre exégètes. Cf. Rois de Juda
  2. a et b Françoise Briquel-Chatonnet, Les relations entre les cités de la côte phénicienne et les Royaumes d’Israël et de Juda, Peeters Publishers,‎ 1992 (ISBN 9789068313796, présentation en ligne)
  3. Encyclopédie Larousse du XXe siècle, Paris, 1932

Voir aussi[modifier | modifier le code]