Isabelle de Portugal (1397-1471)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isabelle de Portugal.

Isabelle de Portugal

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait traditionnellement considéré comme celui d'Isabelle de Portugal, Duchesse de Bourgogne[N 1].
Musée des beaux-arts de Dijon

Titre

Duchesse de Bourgogne

8 janvier 143015 juillet 1467
(37 ans, 6 mois et 7 jours)

Prédécesseur Bonne d'Artois
Successeur Marguerite d'York
Biographie
Titulature Duchesse de Bourgogne
Dynastie Maison d'Aviz
Nom de naissance Isabelle de Portugal
Naissance 21 février 1397
Évora
Décès 17 décembre 1471 (à 74 ans)
Dijon
Père Jean Ier de Portugal
Mère Philippa de Lancastre
Conjoint Philippe III de Bourgogne
Enfants Antoine (1430-1432)
Josse (né et mort en 1432)
Charles le Téméraire (1433-1477)

Isabelle de Portugal[1], née le 21 février 1397 à Évora, morte le 17 décembre 1471 à Dijon, fut, par mariage, Duchesse de Bourgogne et dame de quantités d'autres lieux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Isabelle était la seule fille survivante du roi Jean Ier de Portugal et de son épouse Philippa de Lancastre. Par celle-ci, elle est l'arrière-petite-fille d'Edouard III d'Angleterre, lui-même petit-fils du roi de France, Philippe IV le Bel.
Parmi ses frères, on relève notamment Henri le Navigateur, duc de Viseu, Pierre de Portugal, duc de Coimbra, et le roi Édouard Ier de Portugal.
Elle passa sa jeunesse à la cour portugaise de Lisbonne.

Le mariage avec Philippe le bon[modifier | modifier le code]

Isabelle de Portugal et Philippe le Bon

A, 32 ans, Isabelle épousa en 1430, Philippe III de Bourgogne à L’Écluse, et les festivités eurent lieu à Bruges. Ils eurent trois fils, dont les deux premiers moururent en bas âge. Le dernier fut Charles le Téméraire.

Isabelle était une femme très raffinée et intelligente qui aimait s'entourer d'artistes et de poètes. Jan van Eyck fit son portrait[2]. Elle fonda de nombreuses places d'étude et fut une commanditaire des arts. Elle eut également une grande influence politique sur son mari, qu'elle représenta dans plusieurs conférences diplomatiques, ainsi que sur son fils.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monique Sommé, Isabelle de Portugal, duchesse de Bourgogne. Une femme au pouvoir au XVe siècle, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 1998, 575 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce portrait est traditionnellement considéré comme celui d'Isabelle de Portugal : plusieurs versions l'identifient comme celui de l'épouse de Philippe le Bon. Toutefois certains historiens ont proposé d'y reconnaitre plutôt les traits d'Isabelle de Bourbon, épouse de Charles le Téméraire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Généalogie de dona Isabelle de Portugal sur le site Medieval Lands
  2. Le roman Le valet de peinture de Jean-Daniel Baltassat évoque cet épisode.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]