Into the Wild

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Into the wild.

Into the Wild

Titre québécois Vers l’inconnu
Titre original Into the Wild
Réalisation Sean Penn
Scénario Sean Penn, adapté du roman Voyage au bout de la solitude de Jon Krakauer
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Vantage
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film dramatique - Film d'aventure - Biographie
Sortie 2007
Durée 147 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Into the Wild ou Vers l'inconnu au Québec[1] (Into the Wild en version originale) est un film américain réalisé par Sean Penn, sorti en 2007, traitant de la quête du bonheur à travers l'indépendance et la solitude.

Il s'agit de l'adaptation du récit Voyage au bout de la solitude (Into the Wild pour le titre original), écrit par Jon Krakauer en 1996, et relatant l'histoire réelle de Christopher McCandless.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Christopher McCandless est un étudiant américain brillant qui vient d'obtenir son diplôme et qui est promis à un grand avenir. Rejetant les principes de la société moderne, il décide de partir sur les routes, sans prévenir sa famille. Christopher Johnson McCandless a renoncé au rêve américain pour une vie aventurière. Il brûle ses papiers et envoie toutes ses économies à Oxfam. Il part en voiture vers le sud des États-Unis. Il découvre l'Arizona, le Grand Canyon, la Californie et trouve divers petits boulots à travers le Dakota ou encore le Colorado afin de financer le reste de son voyage. Il arrive au Mexique, lorsque lui vient l'idée d'aller en Alaska. Il met tout en œuvre pour y arriver et parvient finalement à Fairbanks en auto-stop. Il découvre les montagnes enneigées et se réfugie dans un bus abandonné. Il y restera une centaine de jours. Plus de trois mois de solitude, de compréhension de la nature et de l'être humain. Il découvre en Alaska le bonheur toujours recherché, une paix spirituelle et une sorte de paradis pur et sain. Au bout de deux ans de voyage, il décide qu'il est temps de rentrer chez lui. Mais il est bloqué par la rivière et se voit contraint de rester dans le bus, en attendant que l'eau du fleuve descende.

Il y a peu de différences entre deux plantes boréales de la famille des Fabaceae : Hedysarum mackenzi (toxique) et H. alpinum, dont la racine renflée est comestible.

Affamé, il se base sur son guide botanique Dena'ina Plantflore qu'il interprète mal et s'empoisonne accidentellement en mangeant des graines de Hedysarum mackenzii[2], toxique et peu différente de Hedysarum alpinum (une légumineuse ressemblant à la gesse tubéreuse) dont la racine renflée est consommée dans certaines conditions par les populations autochtones. Entre-temps, il comprend que la solitude n'est pas l'idéal de l'homme. Chris est un jeune homme aimé de tous, en effet, la totalité de ses rencontres au fil du voyage se prendront d'amour ou d'amitié pour lui. Mais, aveuglé par son rêve obstiné de l'Alaska, Christopher ne perçoit pas le bonheur que peut procurer l'amour de l'autre. Il en prendra conscience en lisant les lignes d'un ouvrage de Tolstoï qui décrit un bonheur parfait dans une microsociété rurale. Peu de temps avant de mourir, Christopher McCandless écrira au stylo sur une page d'un livre « Happiness only real when shared » (« Le bonheur n'est réel que lorsqu'il est partagé »).

Le film se termine sur un autoportrait de Christopher McCandless pris peu de temps avant sa mort. Un texte explicatif mentionne que des chasseurs l'ont trouvé deux semaines après sa mort.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Sorti en octobre 2007, l'album tiré de la musique du film est une collaboration entre Eddie Vedder, chanteur du groupe Pearl Jam, et le compositeur et guitariste Michael Brook.

Tous les textes sont signés Eddie Vedder, sauf Hard Sun par Indio et Society par Jerry Hannan :

  1. Setting Forth
  2. No Ceiling
  3. Far Behind
  4. Rise
  5. Long Nights
  6. Tuolumne
  7. Hard Sun
  8. Society
  9. The Wolf
  10. End Of The Road
  11. Guaranteed

Les titres "Doing the wrong thing" de Kaki King, "King of the road" de Roger Miller, et "Carte Noire" ou "Swimming and Horses" de Michael Brook ne figurent pas sur cet l'album.

La partie instrumentale à l'harmonica est assurée par l'un des grands noms de cet instrument : Charlie Musselwhite. La chanson "Going up the Country" de Canned Heat est également présente dans la bande sonore du film.

Autour du film[modifier | modifier le code]

La piste Stampede et la fin de son aventure spirituelle[modifier | modifier le code]

La piste Stampede a été tracée dans les années 1930 par un mineur nommé Earl Pilgrim et conduit à des concessions d’antimoine, situées à 60 km de la ville de Healy. La piste subsiste toujours, malgré l’abandon de la mine ; elle est exclue du parc national Denali et traverse la rivière Teklanika. En 1961, elle fut partiellement transformée en route : la compagnie Yukan, chargée de réaliser les travaux, acquit alors trois vieux autobus hors d’usage qu’elle transforma en logement sommaire ; lorsque les travaux furent arrêtés, deux des autobus furent rapatriés mais l’un d’eux demeura sur place, à 40 km à l’ouest de Healy (63° 52′ 06.25″ N 149° 46′ 09.55″ O / 63.8684028, -149.7693194 ()). Le bus étant trop difficile d'accès, une réplique a été créée et placée dans un lieu plus accessible. On peut voir actuellement cette réplique sur le parking d'une brasserie de Healy (63° 51′ 49.06″ N 149° 01′ 01.39″ O / 63.8636278, -149.0170528 ()).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vers l’inconnu sur Cinoche
  2. Cette hypothèse est remise en cause, lire l'article sur Christopher McCandless.
  3. (en) « 65th Golden Globe Awards Nominations & Winners », goldenglobes.org (consulté le 13 janvier 2008)
  4. (en) « Nominees - 80th Annual Oscar du cinémas », Academy of Motion Picture Arts and Sciences (consulté le 22 janvier 2008)
  5. (en) « Hollywood Foreign Press Association 2008 Golden Globe Awards for the year ended December 31, 2007 », goldenglobes.org,‎ 13 décembre 2007 (consulté le 17 décembre 2007)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]