Michael Brook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brook.

Michael Brook

Naissance 1951
Toronto
Genre musical musique répétitive
Instruments guitare électrique
Années actives années 1980 - actuellement
Labels Realworld
Site officiel http://www.michaelbrookmusic.com/

Michael Brook est un auteur-compositeur-interprète, inventeur et producteur de musique canadien né en 1951 à Toronto. Il est familier de disciplines variées telles que le rock, la musique répétitive et la composition de bandes originales.

Carrière de compositeur et d'instrumentiste[modifier | modifier le code]

Après des études à l'université York, Brook commence sa carrière musicale en tant qu'ingénieur du son dans le studio d'enregistrement de Daniel Lanois. Il rencontre Brian Eno et les trois artistes collaboreront sur le premier enregistrement solo de Michael Brook, sorti en 1985 et intitulé Hybrid[1].

Michael Brook se fait connaitre du grand public en 1987, date de sortie de l'album de U2 The Joshua Tree, vendu à plusieurs millions d'exemplaires et sur le livret duquel il est crédité. Brook est le créateur de l'Infinite guitar utilisée à plusieurs reprises par The Edge sur cet enregistrement. Après la sortie de cet album, Brook se lance dans une série de travaux en collaboration, principalement avec des musiciens de la scène world music. En 1990, il rejoint les rangs des artistes du label fondé par Peter Gabriel, Realworld, sur lequel sortent successivement cinq albums.

En 1992, suite au succès critique de la musique qu'il compose pour le film The Fires of Kuwait, nommé aux Oscars, il déménage pour Los Angeles pour raisons professionnelles, son travail de composition l'appelant à séjourner régulièrement dans la capitale du cinéma américain[1]. Brook sort cette même année un album bien accueilli par la critique, Sleeps with the Fishes, travail réalisé en collaboration avec Pieter Nooten, membre du groupe Clan of Xymox. Après son installation aux États-Unis, il travaille sur plusieurs autres musiques de films, dont celles d'Albino Alligator, Americanese, Mission : Impossible 2, des documentaires Une vérité qui dérange d'Al Gore et Who Killed the Electric Car? et écrit la bande originale du succès critique de Sean Penn, Into the Wild, travail qui lui vaut une nomination pour un Golden Globe Award.

Brook tourne un temps comme membre du groupe de scène de David Sylvian et Robert Fripp, qui effectue son dernier concert au Royal Albert Hall de Londres en décembre 1993, soirée dont est tiré l'album Damage: Live. Il ouvre cette série de concerts par une performance en solo avec son Infinite guitar épaulée par des effets et des séquences musicales.

Il participe à l'album Cascade de Peter Murphy en 1995. Il est nommé pour un Grammy Award en 1996 pour son travail comme arrangeur et producteur sur l'album Night Song du célèbre chanteur pakistanais Nusrat Fateh Ali Khan. Un nouvel album solo, intitulé RockPaperScissors, sort en 2006.

Carrière de producteur[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière, Michael Brook a produit des albums pour Mary Margaret O'Hara, Julia Fordham, Jane Siberry, U. Srinivas, Youssou N'Dour, Nusrat Fateh Ali Khan, The Edge, Balloon, The Pogues, Jorane et Hukwe Zawose.

L'Infinite guitar et autres inventions[modifier | modifier le code]

Brook s'éloigne de certains standards d'utilisation de la guitare électrique ; plutôt que d'utiliser des amplificateurs traditionnels, il se branche directement sur un préamplificateur relié à une batterie d'effets et de processeurs, dont la plupart sont des créations personnelles.

Son Infinite guitar, basée sur une copie de Fender Stratocaster, est destinée à créer une note avec un sustain illimité : le signal issu des microphones est renvoyé en boucle dans un circuit spécial qui « tient » la note aussi longtemps que souhaité. Ce système a été imité par plusieurs produits distribués dans le commerce, comme l'EBow et les guitares équipées de Fernandes Sustainers. L'exemple le plus célèbre d'utilisation de cette guitare est l'ouverture du morceau de U2 With or Without You sur l'album The Joshua Tree.

Discographie non exhaustive[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Bandes originales de films[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Informations issues d'une courte biographie consultable sur son site officiel.

Liens externes[modifier | modifier le code]