Indus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

23° 59′ 11″ N 67° 26′ 12″ E / 23.9863, 67.4368 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Indus (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Sindh (homonymie).
Indus
L'Indus vu depuis la route du Karakoram reliant le Pakistan à la Chine.
L'Indus vu depuis la route du Karakoram reliant le Pakistan à la Chine.
Image illustrative de l'article Indus
Caractéristiques
Longueur 3 180 km
Bassin 1 081 700 km2
Débit moyen 4 072 m3/s (Sukkur)
Régime pluvial
Cours
· Coordonnées 23° 59′ 11″ N 67° 26′ 12″ E / 23.9863, 67.4368 (Source - Indus)  
Embouchure mer d'Arabie
Géographie
Pays traversés Drapeau de la République populaire de Chine Chine (Tibet)
Drapeau de l'Inde Inde
Drapeau du Pakistan Pakistan
Régions traversées Drapeau du Tibet Tibet

L’Indus (connu sous le nom de Sindh ou Sindhu dans l’Antiquité, et de Senge Khabab en tibétain « qui sort de la bouche du lion » au niveau de sa source) est un fleuve du Pakistan qui aurait donné son nom à l’Inde[1]. Il coule depuis l’Himalaya en direction du sud-ouest et se jette dans la mer d'Arabie. L’Indus fait partie des sept rivières sacrées de l'Inde.

Géographie[modifier | modifier le code]

La source de l’Indus se trouve au Tibet au mont Kailâs ou Gangri, en effet, il porte son nom à partir de la confluence des torrents Sengge et Gar descendant de l’Himalaya et drainant les chaînes du Nganglong Kangri et du Gangdise Shan. L’Indus passe ensuite au nord-ouest au travers du Cachemire au sud de la chaîne du Karakoram, puis graduellement se tourne vers le sud, quittant les collines entre Peshawar et Rawalpindi. Dans ce secteur un barrage forme le réservoir de Tarbela. À partir de sa confluence avec la rivière Kaboul, l’Indus devient navigable.

Le reste de son trajet vers la mer se déroule ensuite dans les plaines du Pendjab et du Sind, et le fleuve prend alors un cours très lent. Il traverse Hyderâbâd puis se jette dans la mer d’Oman par un grand delta aride de 7 770 km2 s’étendant sur 200 km de côte, au sud-est de Karâchi, maintenant considérée comme l’une des régions écologiques les plus importantes au monde.

Affluents[modifier | modifier le code]

Les débits mensuels de l'Indus à Sukkur[modifier | modifier le code]

Le débit de l'Indus a été observé pendant 34 ans (de 1937 à 1970 inclus) à Sukkur, port fluvial pakistanais située à quelque 200 kilomètres au sud-ouest (en aval) du confluent du Sutlej, son dernier affluent important[2]. C'est dans la région de Sukkur que le débit du fleuve est maximal ; en effet plus loin en aval, de nombreux ouvrages d'irrigation prélèveront des quantités importantes d'eau du fleuve, faisant ainsi baisser progressivement son débit. En outre, plus aucun affluent tant soit peu notable ne contribuera à l'alimenter.

À Sukkur, le débit annuel moyen ou module du fleuve, observé sur cette période, était de 4 072 m3⋅s-1 pour une surface prise en compte de plus ou moins 900 000 km2.

La lame d'eau écoulée dans cette partie du bassin, de loin la plus importante du point de vue de l'écoulement (près de 100 % du débit total du fleuve), s'élève ainsi à 143 millimètres par an.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Sukkur
(données calculées sur 34 ans)

Faune[modifier | modifier le code]

Des études génétiques ont démontré que le dauphin de l’Indus et celui du Gange (Platanista gangetica), qui étaient considérés autrefois comme distincts, forment en réalité une seule et même espèce.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le gouvernement de l’Inde organise chaque année le festival de Sindhu Darshan dans le Ladakh sur les rives du fleuve pour favoriser le tourisme au Cachemire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, page 196, ISBN 0816073368
  2. Unesco - Le bassin de l'Indus - Station: Sukkur

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]