Jhelum (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jhelum et Hydaspe.
Jhelum
Image illustrative de l'article Jhelum (rivière)
Caractéristiques
Longueur 774 km
Bassin ?
Bassin collecteur Indus
Débit moyen ?
Cours
Confluence Chenab
· Coordonnées 31° 11′ 07″ N 72° 08′ 57″ E / 31.185343, 72.149277 (Confluence - Jhelum)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Inde Inde, Drapeau du Pakistan Pakistan
Principales villes Jhelum

La rivière de Jhelum (hindi : झेलम, Jhelam ; urdu : جہلم, Jhilum) est la plus occidentale des cinq rivières de la province du Penjab au nord de l'Inde (Beas, Chenab, Jhelum, Ravi et Sutlej). Elle est un affluent de la Chenab. La rivière est coupée par le barrage de Mangla[1] situé à la limite du Pakistan et du Jammu-et-Cachemire.

Histoire[modifier | modifier le code]

La rivière était appelée Hydaspe (grec ancien : Ύδασπης) dans l'Antiquité, elle a été le théâtre de la bataille de l'Hydaspe entre Alexandre le Grand et Pôros, râja indien du royaume de Paurava, en juillet 326 av. J.-C.. C'est sur ces rives qu'Alexandre le Grand perdit et enterra son cheval Bucéphale et son chien Péritas pour qui il fit bâtir une ville éponyme à chacun en leur mémoire.

Mythologie[modifier | modifier le code]

Nonnos de Panopolis dans les Dionysiaques fait d'Hydaspe un titan fils de Thaumas et d'Électre, frère d'Iris[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :