ICQ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ICQ
Image illustrative de l'article ICQ
Logo

Développeur Mirabilis
Dernière version 8.0 (2 mai 2012) [+/-]
Environnement Windows / Macintosh / Android
Langue Multilingue
Type Messagerie instantanée
Licence Gratuiciel
Site web www.icq.com

ICQ est un logiciel freeware de messagerie instantanée, de VoIP et de visioconférence de la société Mirabilis.

Mirabilis a été fondée en novembre 1996 par quelques étudiants israéliens.

Le nom ICQ vient de l'anglais « I Seek You » (trad. Je te cherche) prononcé comme en anglais « aïe-sic-you ».

Les utilisateurs d'ICQ, contrairement à la plupart des autres services de messagerie instantanée, sont identifiés par des numéros, appelés Universal internet number (UIN). Ceux-ci sont donnés par ordre croissant d'inscription et les nouveaux utilisateurs reçoivent aujourd'hui des numéros à 9 chiffres (au-dessus de 400 millions).

Depuis 2008, il est cependant possible d'utiliser une adresse électronique afin de simplifier l'identification.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'agit du précurseur des systèmes de messagerie instantanée et son apparition constitue une étape importante dans l'interconnexion des utilisateurs d'Internet. Le service était en effet un bon complément de l'IRC et est plus agréable à utiliser que le courrier électronique pour une conversation rapide. Outre la discussion en direct, il propose un service de discussion à plusieurs, le transfert de fichiers et l'envoi de messages hors ligne.

ICQ a engendré un engouement certain de la part des internautes, et une effervescence autour du phénomène de la messagerie instantanée. À son lancement, ICQ a véhiculé un état d'esprit particulier de grande liberté, de facilité dans la discussion avec ses proches, mais également dans la rencontre de nouveaux amis. En effet, une des particularités d'ICQ est la possibilité de discuter avec des personnes complètement inconnues, en utilisant la fonctionnalité de recherche de personnes disponibles.

Le service est ensuite la propriété d'AOL, qui a acheté Mirabilis[1] en 1998 et est devenu compatible avec le client d'AOL AIM.

Depuis 2005, avec l'apparition de Skype et l'amélioration de Windows Live Messenger, ICQ semble avoir pris du recul. La messagerie instantanée s'étant banalisée, elle est parfois ressentie comme étant trop intrusive. L'effervescence originelle a peu à peu disparu, et la plupart des utilisateurs souhaitent dorénavant restreindre le cercle de leurs contacts. Ceci peut expliquer la baisse de popularité d'ICQ par rapport aux logiciels concurrents, où il est généralement nécessaire d'inscrire un contact dans une liste avant qu'il puisse dialoguer avec vous.

De plus, ICQ est devenu au fil du temps une « usine à gaz » multipliant les fonctionnalités et augmentant la lourdeur du logiciel, et d'autre part, comme KaZaA, ICQ s'est frotté au modèle économique des logiciels espions installés.[réf. nécessaire] Cependant, ICQ est toujours utilisé par des millions d'utilisateurs à travers le monde[réf. nécessaire].

Le 28 avril 2010, AOL a vendu ICQ pour 187,5 millions de dollars à l’entreprise russe Digital Sky Technologies (devenue par la suite Mail.ru)[2].

Le 21 juillet 2014, ICQ lance son application mobile (iOS et Android) qui permet à ses utilisateurs de rester en contact en s'envoyant des messages texte ou en s'appelant en chats vidéo et appels.

Logiciels compatibles[modifier | modifier le code]

Le protocole utilisé par ICQ est propriétaire et fermé, mais plusieurs autres logiciels que le logiciel client officiel permettent de se connecter au réseau ICQ. Parmi ceux-ci, on peut compter :

Il est possible de se connecter au réseau ICQ avec un client Jabber en utilisant un transport (passerelle).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]