Havré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Havré
L'église St-Martin (XVI siècle)
L'église St-Martin (XVI siècle)
Blason de Havré
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Mons
Commune Mons
Code postal 7021
Zone téléphonique 065
Démographie
Gentilé Havrésien(ne)
Population 6 157 hab. (31/12/2011)
Densité 343 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 27′ N 4° 02′ E / 50.45, 4.033 ()50° 27′ Nord 4° 02′ Est / 50.45, 4.033 ()  
Superficie 1 794 ha = 17,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative de Hainaut
City locator 14.svg
Havré

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Havré

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Havré
Liens
Site officiel www.mons.be
Ruines du château d'Havré.

Havré (en wallon Avrè) est une section de la ville belge de Mons située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'origine d'Havré trouverait vraisemblablement son origine dans le vieux nom Haverec. Toutefois les étymologistes sont partagés quant à la l'origine et à la signification de ce terme. Certains disent que celui-ci signifierait "Pays du Houblon", d'autres pensent qu'il s'agirait de "Terre nouvellement défrichée", enfin plus récemment l'école allemande rapprocherait le terme d’un mot germanique que l’on pourrait traduire par "frêne sauvage".

Géographie[modifier | modifier le code]

Havré est un bourg situé aux confins du Borinage et du Centre d’une superficie de 1794 ha. Il est traversé par le canal du Centre. Il est situé à côté de Boussoit, Bray, Mons, Obourg, Saint-Symphorien, Ville-sur-Haine et Villers-Saint-Ghislain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreuses traces d'occupations paléolithiques et néolithiques sur tout le territoire. Des fouilles ont découvert des habitats et une nécropole gallo-romaine, ainsi que des tombes mérovingiennes.

Au XIIe siècle, la seigneurie de Havré a été donnée à titre héréditaire par le comte de Hainaut au châtelain de Mons pour les tenants de cette charge.

Reconstitution de la prise du château des princes de Croÿ.

Après la première branche des Havré, la seigneurie est passée successivement aux Enghien, aux Harcourt, aux Dunois, aux Longueville et finalement aux Croÿ qui la possèderont jusqu'à la fin de l'Ancien Régime.

La procession à Notre-Dame de Bon-Vouloir est un temps fort d'Havré, suivie par nombre de fidèles.

Économie[modifier | modifier le code]

Havré a été une petite commune riche du XIXe siècle jusqu'aux années 1950, avec ses bois, sa raffinerie de sel, sa tannerie, sa fabrique de tabac, sa fabrique de poudre pour les cartouches, sa verrerie, ses carrières de phosphate mais aussi et surtout ses charbonnages qui donnaient du travail à plus de mille hommes et femmes.

En 1960, après la fermeture du dernier charbonnage, le village s'est endormi pour devenir un village dortoir pour les personnes qui vont travailler principalement à Bruxelles, à Mons et à Charleroi.

Dans le secteur tertiaire, Havré possède encore beaucoup de banques et de commerces. Des petites et moyennes surfaces sont venues s'y implanter. de plus des commerces de détails et les artisans y sont fort nombreux. Le sport y est particulièrement développé dans des infrastructures de tennis, de football ainsi que de basket-ball.

L'étang du château.

Population suivant les années[modifier | modifier le code]

  • 1837 : 1 869 habitants
  • 1846 : 2 043 habitants
  • 1860 : 1 155 habitants
  • 1870 : 1 915 habitants
  • 1910 : 3 689 habitants
  • 1929 : 3 713 habitants
  • 1961 : 5 225 habitants
  • 1976 : 5 390 habitants
  • 1990 : 5 500 habitants
  • 2001 : 5 930 habitants
  • 2004 : 5 856 habitants
  • 2011 : 6 157 habitants

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Lieux[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Leblois Éric, Mons/Havré : nouvelles tombes gallo-romaines du Ier siècle au lieu-dit "Saint-Antoine", Chronique de l'Archéologie wallonne, 6, 1998, p. 24-25.
  • Leblois Éric, Découverte de tombes gallo-romaines à Havré (Mons), au lieu-dit Saint-Antoine, Annales du Cercle archéologique de Mons, 78, 1999, p. 3-42.
  • Poumon Émile, Havré, le duché, le village, le prieuré de Saint-Antoine en Barbefosse. - Vilvoorde, Mees. - 1947.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]