Haut-plateau arménien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

39° 17′ 01″ N 43° 22′ 19″ E / 39.283611, 43.371944

Haut-plateau arménien
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 5 137 m, Mont Ararat
Superficie 400 000 km2
Administration
Pays Drapeau de l'Arménie Arménie
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Iran Iran
Drapeau de la Turquie Turquie
La chaîne de montagnes arménienne près de la frontière entre la Turquie et l'Iran.
Le mont Ararat et le haut-plateau arménien.

Le haut-plateau arménien (en arménien : Հայկական լեռնաշխարհ : Haykakan Lernachkharh) est une plaine située en Arménie, dans la partie occidentale de l'Azerbaïdjan (enclave du Nakhitchevan), le sud de la Géorgie, le nord-ouest de l'Iran et la partie orientale de la Turquie. Ce territoire se situe entre 1 000 et 2 000 mètres d'altitude, au milieu des massifs montagneux de Transcaucasie qui relient le Petit Caucase aux monts Taurus.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Les limites naturelles du haut-plateau arménien selon Lynch (1901).

Le haut-plateau arménien couvre une superficie de 400 000 km2[1] dont 90 % du territoire de l'Arménie.

Le sommet le plus élevé est le mont Ararat qui culmine à 5 165 mètres d'altitude.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Cette plaine est drainée par les eaux du fleuve Araxe qui est bordée de dénivellations en terrasse se dirigeant vers la mer Caspienne. Outre celui-ci, le seul à ne pas le quitter rapidement, six autres fleuves prennent leur source sur le haut-plateau : le Tigre, l'Euphrate, la Koura, le Çoruh, le Kızılırmak et la rivière de Kelkit[2].

Le relief de cette région est marqué de nombreuses dépressions souvent associées à des failles, dans lesquelles se forment des lacs tels que le lac Sevan (1 400 km2), le lac de Van (3 755 km2), et le lac d'Ourmia (5 200 km2).

Géologie[modifier | modifier le code]

Le haut-plateau arménien est situé au contact de plaques tectoniques qui ont déjà provoqué par le passé des éruptions volcaniques ainsi que des séismes parfois très importants et destructifs.

Climat[modifier | modifier le code]

Le haut-plateau arménien connaît un climat continental : froid en hiver, chaud et sec en été.

La température moyenne en été, dans la région d'Erevan, est de 25 °C avec des maxima à plus de 40 °C. En hiver la température moyenne fluctue en dessous de 0 °C avec des minima de -30 °C.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce serait l'un des épicentres de l'âge du fer et le siège du royaume d'Urartu (IXe siècle av. J.-C.)[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Armenian Highland » dans Encyclopædia Britannica en ligne (consulté le 20 juin 2008).
  2. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Privat, Toulouse, 2007 (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 34.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]