Paganisme arménien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le paganisme arménien est la croyance des Arméniens des temps antérieurs à l'arrivée du christianisme en Arménie (tout début du IVe siècle). La base de cette religion est la mythologie et ses dieux. Peu de choses sont connues à son sujet, la source la plus ancienne étant Moïse de Khorène.

Mythologie : Dieux & Déesses[modifier | modifier le code]

Le panthéon arménien est constitué de plusieurs dieux avec des places et des fonctions propres à la religion.

Légendes liées[modifier | modifier le code]

Créatures légendaires[modifier | modifier le code]

Les symboles[modifier | modifier le code]

Soleil et lune[modifier | modifier le code]

Le foyer, le thonir et les esprits[modifier | modifier le code]

Le mal : les devs[modifier | modifier le code]

La mort et les ancêtres[modifier | modifier le code]

Relations avec les autres mythologies[modifier | modifier le code]

La mythologie arménienne semble avoir été fortement influencée par le zoroastrisme, avec des divinités comme Aramazd, Mihr ou Anahit (équivalent de Ahura Mazda, Mithra ou Anahita), et par les traditions assyriennes, avec Barsamin par exemple. On trouve cependant des éléments de traditions propres, avec Haïk, Vahagn et Astghik. Il y aurait aussi des ressemblances avec la mythologie indienne.

On retrouve certains éléments de cette religion, surtout dans les pratiques de traditions, durant les époques qui suivirent, bien que le paganisme ait été éradiqué par l'Église.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Mahé, Le soleil et la lune dans la mythologie arménienne, in Caucasologie et mythologie comparée, Actes du colloque de caucasologie, Sèvres, 27-29 juin 1988, Paris, Peeters, 1992, p. 149-175.
  • Avétis Aharonian, Les anciennes croyances arméniennes, éditions Parenthèses, collection « Arménies ».