Gaillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les gaillets sont des plantes de la famille des Rubiacées appartenant au genre Galium, dont quelques-unes sont également appelées « caille-lait ». Une croyance populaire répandue mais invalidée par de nombreux auteurs[1] allègue la présence d'une enzyme permettant de faire cailler le lait. Cette propriété aurait donné son nom au genre Galium (du grec gala signifiant « lait »). Il est plus probable que le nom savant provienne du nom vernaculaire, lui-même apparenté à la racine latine "Gallus" qui signifie "coq", par analogie de la forme de la feuille avec la patte d'un gallinacé.

Certaines espèces sont considérées comme « mauvaise herbe » car volontiers envahissantes, notamment dans les milieux eutrophes ou dystrophes, dont elles sont d'ailleurs un des indicateurs possibles.
Par ailleurs leurs feuilles et tiges sont couvertes de minuscules crochets qui leur permettent de s'accrocher à la peau et aux tissus à la manière du Velcro.

Ennemis[modifier | modifier le code]

Les papillons de nuit (hétérocères) suivants (classés par famille) se nourrissent de gaillet :

(Voir aussi ces papillons sur le Wiktionnaire)

Dénominations et systématique[modifier | modifier le code]

Asperula et Galium[modifier | modifier le code]

Les genres Asperula et Galium ont à l'origine été distingués sur la base de la morphologie de la corolle. Mais même après plusieurs tentatives de redéfinition de ces deux genres sur d'autres bases, morphologiques (notamment la présence ou non de bractéoles) ou génétiques (analyses d’ADN), leur taxonomie n'était toujours pas résolue en 2010[2].

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Flore européenne :

Selon Kew Garden World Checklist (11 mars 2012)[3] :

Calendrier[modifier | modifier le code]

Dans le calendrier républicain français, le 24e jour du mois de Prairial, est officiellement dénommé jour du Caille-lait[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :