Verticille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Verticille
Exemple de feuilles en verticille chez la garance des teinturiers (Rubia tinctoria)

Les organes d'une plante sont dits en verticille ou verticillés, lorsqu'ils sont insérés au même niveau, par groupe de trois unités au minimum[1], en cercle autour d'un axe (tige ou rameau).

Les organes peuvent à l'inverse être alternes, en opposés ou en rosette.

Dans le cas des feuilles, elles sont insérées sur le nœud :

Pour la fleur, le verticille est une acquisition secondaire. Les pièces florales sont issues des feuilles et étaient primitivement insérées en spirale sur l'axe, à la manière des écailles sur une pomme de pin ou des carpelles d'un magnolia. La spirale s'est ensuite « découpée » en plusieurs verticilles de trois pièces, puis des modifications ont amené à un verticille composé de cinq pièces florales. Les familles des renonculacées et des polygonacées nous renseignent sur ce processus.

Voici la dénomination des verticilles floraux :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Glossaire botanique sur le site Les arbres maintenu par Pierre-Yves Landouer.