Flakpanzer IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flakpanzer Wirbelwind
Flakpanzer Wirbelwind
Flakpanzer Möbelwagen
Flakpanzer Ostwind (maquette)
Flakpanzer Kugelblitz (maquette)

Le Flakpanzer IV est un char antiaérien allemand de la Seconde Guerre mondiale, qui était utilisé pour protéger les unités blindées. Il a été décliné en quatre versions, Möbelwagen, Wirbelwind, Ostwind et Kugelblitz.

Historique[modifier | modifier le code]

La supériorité aérienne de l'Allemagne du début de la première partie de la guerre a disparu en 1943 lorsqu'est décidé le développement d'un nouveau blindé anti-aérien. La Luftwaffe écartelée entre ses mission d'appui feu sur les différents fronts et la défense du Reich contre les raids incessants des bombardiers anglo-américains, ne suffit en effet plus à la tache. Un renforcement des capacités anti-aérienne des panzerdivisions est devenu nécessaire, mais aucun blindé satisfaisant n'est disponible et les quelques Flakpanzer I et 38(t) produits précédemment n'ont pas fait preuve d'une grande efficacité, du fait, entre autre, du manque de punch de leur canons de 20 mm. Guderian a fini par convaincre Hitler qu'un nouveau Flakpanzer était nécessaire. Le Flakpanzer IV basé initialement sur un châssis de PzKpfw IV équipé d'un train de roulement simplifié, a alors été mis à l'étude en mai 1943. Ce dernier châssis n'ayant jamais été disponible, c'est finalement le châssis standard d'un PzKpfw IV de série qui a été choisi, avec pour armement un canon 43 L/60 de 3,7 cm. Le canon placé dans une tour de six côtés pouvait effectuer une rotation de 360° et par conséquent pouvait donner une protection efficace contre les menaces aériennes. Il fut utilisé dans les unités Flugabwehrzug (pelotons antiaériens) dans les régiments Panzer.

Flakpanzer IV Möbelwagen[modifier | modifier le code]

Le premier des Flakpanzer IV, le Möbelwagen (camion de déménagement) était un simple châssis de PzKfw IV (Ausf H ou J transformé) sur lequel a été monté un canon Flak 43 de 37 mm en remplacement du 20 mm quadruple Flakvierling monté sur le prototype et dont la puissance d'arrêt avait été jugé insuffisante pour abattre les chasseurs bombardiers bien protégés utilisés aussi bien par les soviétiques, comme le Sturmovik que par les américains. Ce sont les quatre volets blindés rabattables pour le tir sur cible terrestre qui assuraient sa protection qui lui ont valu son surnom de camion de déménagement. Son équipage comportait sept hommes et 416 obus étaient transportés.Il a été produit à environ 240 exemplaires en 1944, les premiers envoyés directement en Normandie à la mi juin 1944.

Flakpanzer IV Wirbelwind[modifier | modifier le code]

Le manque de protection du Möbelwagen a conduit à la mise en service d'un modèle plus abouti, le Flakpanzer IV Wirbelwind (tourbillon), produit à 140 ex. Il accueillait dans une tourelle ouverte à 9 côtés un 20 mm quadruple Flakvierling doté de 3200 coups permettant 40 min de feu continu. La rotation de la tourelle était cependant lente ce qui était peu idéal pour le combat contre des avions à basse altitude, mais ne posait pas de problèmes pour l'appui-feu contre des cibles terrestres rôle dans lequel le char se montra d'une grande efficacité.

Flakpanzer IV Ostwind[modifier | modifier le code]

Un troisième modèle,le Flakpanzer IV Ostwind (vent d'est) produit à 40 ex. a été mis en service. Il utilisait un Flak 43 approvisionné à 4216 coups dans une tourelle à 6 côtés un peu mieux protégée (25 mm de blindage). Les 37 mm du calibre de son canon en ont fait un engin nettement plus efficace.

Flakpanzer IV Kugelblitz[modifier | modifier le code]

Les trois modèles précédents n'étaient considérés que comme des modèles de transition avant la mise en service du Flakpanzer IV Kugelblitz (boule de feu) armé de deux canons d'avions de 30 mmde 30 mm. Une tourelle fermée à rotation rapide (360° en 25 secondes) et une cadence de 900 coups/min seulement limitée par un approvisionnement à 1200 coups en auraient fait une arme redoutable si les alliés n'avaient conquis la Ruhr en 1945 après que seuls fin 5 exemplaires aient été produits.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Equipage : 7 hommes (chef de char/tireur, 2 chargeurs,un pilote et un opérateur radio)
  • Longueur : 5,89 m
  • Largeur : 2,88
  • Hauteur : 2.76 m
  • Masse : 22-25 tonnes(selon les modèles)
  • Moteur : 12-cylinder Maybach HL 120 TRM

300 PS (296 hp, 221 kW)

  • Vitesse : 38 km/h
  • Autonomie : 200 km
  • Radio : FuG5 et FuG2
  • Blindage : de 10 à 80 mm
  • Armement : canon anti-aérien 43 L/60 de 3,7 cm avec 416 projectiles et une automitrailleuse de 7.92mm. (élévation -6° +90° )
  • Fabrication : Ostbau, 36 conversions de PzKpfw IV et 7 unités produites. Décembre 1944 à Mars 1945

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]