Sturmtiger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sturmtiger
(Tiger-Mörser, 38cm RW61 auf Sturm(panzer)mörser)
Un Sturmtiger abandonné en avril 1945
Un Sturmtiger abandonné en avril 1945
Caractéristiques générales
Équipage 5 (commandant, conducteur, canonniers)
Longueur 6,28 m
Largeur 3,57 m
Hauteur 2,85 m
Masse au combat 68 tonnes
Blindage et armement
Blindage 150 mm
Armement principal Mortier de 380 mm RW61 L/5.4
Armement secondaire Arme antipersonnel 90 mm NbK 30
Mitrailleuse MG34 7,92 mm
Mobilité
Moteur Moteur essence Maybach
Puissance 600 ch (450 kW)
Suspension Barres de torsion
Vitesse sur route 40 km/h
Puissance massique 9 ch/tonne
Autonomie 120 km (sur routes)

Le Sturmtiger, dont le nom d'origine est 38cm RW61 auf Sturmmörser Tiger est un canon d'assaut lourd allemand développé et produit de 1943 à 1944.

Sturmtiger abandonné en février 1945

C'est l'une des variantes les plus rares du char lourd Tigre I, avec comme arme un mortier géant de 380 mm. Le développement de cet engin destiné à l'attaque de secteurs lourdement fortifiés commença en août 1943. Le mortier type RW61 à tube court L5/4 fut conçu à l'origine par Rheinmetall-Borsig pour la marine allemande pour lutter contre les attaques sous-marines ennemies. Pour encaisser le recul prodigieux qui pouvait atteindre 40 tonnes, le châssis robuste du Tigre I fut sélectionné et la décision fut prise d'utiliser des caisses revenant du front de façon à ne pas perturber la production en série du char. Le compartiment de combat était constitué d'une casemate boulonnée sur la caisse inférieure. Le blindage avait une épaisseur de 150 mm sur la face avant et de 80 mm sur les côtés. Plus tard un contrepoids circulaire en acier fut ajouté sur la bouche de mortier de certains véhicules pour en faciliter l'élévation. Les énormes projectiles autopropulsés par fusées mesuraient 149 cm de long et pesaient 330 kg. Pour charger ces munitions à bord, une potence de chargement était installée à l'arrière droit de la casemate. Du fait de la taille des projectiles et de l'espace à bord réduit, seulement 14 pouvaient être embarqués.

La production sous forme de conversion de Tigres I en Sturmtigers commença en août 1944 jusqu'à fin décembre, période durant laquelle 18 exemplaires furent terminés et expédiés au combat dans les Ardennes.

Au combat[modifier | modifier le code]

Le Sturmtiger était destiné à servir de véhicule lourd de soutien d'infanterie, l'assistant sur des attaques de zones fortifiées ou rendant l'assistance avec des attaques sur des zones fortifiées ou en milieu urbain. Mais cependant, au moment où les premiers Sturmtigers étaient disponibles, la situation de l'Allemagne avait radicalement changée et la Wehrmacht est tournée presque exclusivement sur des positions défensives plutôt qu'offensives.

Trois nouvelles compagnies de Panzer ont été créées pour y incorporer le Sturmtiger : les "Panzer Sturmmörser Kompanien" (PzStuMrKp) ("Compagnie de Mortier d'Assaut Lourds") 1000, 1001 et 1002. Celles-ci étaient à l'origine censées être équipées de quatorze véhicules chacune, mais ces chiffre durent être revus à la baisse à quatre, divisées en deux sections.

Le PzStuMrKp 1000 a été créé le 13 Août 1944 et a combattu durant l'Insurrection de Varsovie avec deux véhicules ; comme l'a fait le prototype dans une action distincte, qui peut avoir été la seule fois où le Sturmtiger a été utilisé dans son rôle prévu. Le PzStuMrKp 1001 (commandée par le capitaine von Gottberg) et 1002 (commandée par le lieutenant Zippel) l'ont été en Septembre et en Octobre. Les deux PzStuMrKp 1000 et 1001 ont servi au cours de l'offensive des Ardennes, avec un total de sept Sturmtigers engagés.

Après cette bataille, les Sturmtigers ont été utilisés dans la défense de l'Allemagne, principalement sur ​​le front occidental.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sturmtiger » (voir la liste des auteurs)