Oliver Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jones.
Oliver Jones

Oliver Jones, né le 11 septembre 1934 à Montréal, est un musicien de jazz et professeur anglo-québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Oliver Jones est né dans un quartier pauvre (Petite-Bourgogne) de Montréal et grandit à quelques pas d'Oscar Peterson. Enfant prodige, Oliver Jones fait ses débuts comme pianiste à l'âge de cinq ans dans une église montréalaise. Par la suite, il étudie le piano classique jusqu'en 1949. À l'âge de neuf ans, Jones présentera un numéro solo au Café St-Michel ainsi dans plusieurs autres cabarets montréalais.

Il continuera de jouer dans de nombreux cabarets montréalais jusqu'en 1963 (entre autres au Cabaret Montmartre[1]). Il devient directeur musical en 1964 du chanteur calypso de la Jamaïque Kenny Hamilton, établi à Porto Rico. Le groupe fait beaucoup de tournées dans les Caraïbes et aux États-Unis en jouant principalement les chansons des 40 premières places au palmarès jusqu'en 1980.

Il retourne d'ailleurs à Montréal en 1980 où le contrebassiste Charles Biddle le convainc de s'associer avec lui à la fin de la même année; ils se produisent ensemble dans des boîtes et des bars d'hôtel, Jones devient le pianiste attitré du Club de jazz Biddle de 1981 à 1986.

Jones, formé exclusivement en piano classique, commence à se faire un nom comme pianiste de jazz. Il se produit lors de la deuxième édition du Festival international de jazz de Montréal (FIJM) en 1981 et y joue chaque année jusqu'en 1999, participant à l'ouverture et à la clôture du festival à sept reprises.

Il devient professeur associé de musique à l'Université Laurentienne où il obtient un doctorat honoris causa en musique en 1992.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Live at Biddle's 1983
  • The Many Moods of Oliver Jones 1984
  • Lights of Burgundy 1985
  • FIJM 1985
  • Speak Low, Swing Hard 1985
  • Requestfully Yours 1985
  • Cookin' at Sweet Basil 1987
  • Just Friends 1989
  • Northern Summit 1990
  • A Class Act 1991
  • Just 88 1993
  • Yuletide Swing 1994
  • From Lush to Lively 1995
  • Have Fingers Will Travel 1997
  • Just In Time 1998
  • Then And Now 2002
  • Just You,Just Me 2004
  • One More Time 2006
  • Second Time Around 2008
  • Pleased to Meet You 2009

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. selon Stepping Out. The Golden Age of Montreal Night Clubs 1925-1955, p. 106

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]