Diaspora irlandaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La diaspora irlandaise correspond tout particulièrement à l’exode massif que causa la Grande famine en Irlande au XIXe siècle. C'est au total plus de deux millions d'Irlandais qui sont partis de leur pays pour pouvoir survivre. La plupart sont allés dans des pays anglophones comme les États-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Cependant, même si cet épisode est marquant du fait de son très grand mouvement de population, de nombreux Irlandais ont également quitté leur pays en quête de prospérité avant cet événement et dans les décennies de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, principalement en direction des États-Unis.

De nos jours, environ 80 à 100 millions de personnes à travers le monde dont 36 millions aux États-Unis déclarent avoir des origines irlandaises.

Voir aussi[modifier | modifier le code]