Tuatha Dé Danann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tuatha De Danann.

Dans la mythologie celtique irlandaise, les Tuatha Dé Danann, ou Tuatha dé Danann[1] (« Tuatha » de même origine que « Teuton », signifiant ainsi « gens de la déesse Dana » ou « tribus de la déesse Dana »[1]), sont des dieux qui viennent de quatre îles du nord du monde : Falias, Gorias, Findias et Murias ; de ces villes mythiques ils apportent cinq talismans : la lance de Lug, l’épée de Nuada, le chaudron et la massue de Dagda et la Pierre de Fal.

Le Lebor Gabála Érenn (« Livre des Conquêtes d’Irlande »)[modifier | modifier le code]

Quand les Tuatha Dé Danann arrivent en Irlande, le jour de la fête de Beltaine (approximativement le 1er mai de notre calendrier), l’île est occupée par les Fir Bolg qui vont être vaincus lors du Cath Maighe Tuireadh (la « Bataille de Mag Tuireadh ») (c’est la cinquième conquête).

Les Tuatha Dé Danann que l’on retrouve dans nombre de récits sont le peuple mythique de l’Irlande, mais pas exclusivement puisqu’ils se retrouvent, sous des formes différentes et généralement d'autres noms, dans tout le monde celtique. Ce sont des dieux, des déesses, des héros, des magiciennes (Bansidh). Ils maîtrisent le druidisme, le Savoir et les Arts. Manannan Mac Lir leur fournit des cochons magiques qui confèrent l’immortalité. Mais face aux Milesiens, ils doivent se replier dans le Sidh. Les dieux s’effacent devant les humains, puisque les « fils de Mile » sont les Gaëls.

Leurs trois druides primordiaux sont Eoloas (Connaissance), Fiss (Savoir) et Fochmarc (Recherche).

Article connexe : Aos sidh.

Classes et fonctions[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Cette hiérarchie mythique respecte l’idéologie tripartite des Indo-Européens telle qu’elle a été définie par Georges Dumézil. L’organisation se compose de classes auxquelles correspondent des fonctions :

  • une première classe sacerdotale qui a en charge le religieux et le sacré ;
  • une deuxième classe guerrière pour la guerre et la magie ;
  • une troisième classe artisanale qui doit produire tout ce dont la société a besoin.

Hiérarchie des principaux dieux[modifier | modifier le code]

  • hors classe :
    • Lug Samildanach (dieu primordial)
  • fonction sacerdotale :
  • fonction guerrière :
    • Ogme (dieu de la Magie guerrière)
    • Nuada (royauté)
  • fonction artisanale :
  • déesse féminine unique connue sous les formes :
    • Brigit (déesse des Poètes, des Forgerons et des Médecins)
    • Étain ou Eithne (reine d’Irlande, mère de tous les dieux)
    • Boand (autre nom de Brigit, déesse éponyme de la Boyne)
    • Morrigan (déesse guerrière, ou bien de la souveraineté)

Arbre généalogique des Tuatha Dé Danann[modifier | modifier le code]

D’après les textes épiques tels le Lebor Gabála Érenn, la Cath Maighe Tuireadh et la Táin Bó Cúailnge, il est possible d’esquisser une généalogie des Tuatha Dé Danann.

                                         Nemed
                                           |
                                    Iarbonel Faidh
                                           |
                                       Beothach
                                           |
                                        Iobáth
                                           |
                                         Enna
                                           | 
                                        Tabarn
                                           |
                                          Tat
       ____________________________________|__________________________________
       |                                                                     |
     Allai                                                                 Indai
       |                                           __________________________|__________________________
       |                                           |                                                   |
     Orda                                         Nét                                               Elatha
       |                       ____________________|______________________________________________     |
       |                       |                                    |                            |     |
    Etarlám                 Esar Brec                           Delbáeth                        Dot  Bres
       |                       |                                    |                            |
       |                       |                                    |                            |
    Eochaid                Diancecht                            Elatha                        Balor
       |                       |                                    |                            |
       |            ___________|___________        _________________|______________________      |
     Nuada          |    |     |    |     |        |         |          |       |         |      |
    (Elcmar)       Cu Cethen Cian Miach Airmed   Dagda    Fiacha    Delbáeth   Ogma     Allód  Ethniu
   (Nechtan)        |          |                   |                    |       |       (Ler)
  _____|____        |          |      _____________|____________        |       |         |
  |        |        |          |      |      |     |     |     |        |       |         |
Etarlám Nemain  Bec-Felmas    Lug  Cermait Aengus Bodb Midir Brigid   Boann  Delbáeth  Manannan Mac Lir
  |                 |                 |                                     (Tuireann)
  |                 |        _________|_________          ______________________|__________________________________
  |                 |        |        |        |          |      |      |       |     |      |       |      |     |
Ernmas            Abean  Mac Cuill Mac Cecht Mac Greine   Fiachna Brian Iuchar Iucharba Danu Goibniu Credne Cerd Luchta Ollamh
  |__________________                                                                                             |
  |        |        |                                                                                             |
 Ériu  =  Badb      |                                                                                            Aoi
Banba  = Macha      |
Fódla = Morrigan = Anu

Chronologie (mythique) des rois d'Irlande Tuatha Dé Danann[modifier | modifier le code]

AQM : chronologie tirée des Annales des quatre maîtres ; FFE : chronologie tirée des données figurant dans le Forus Feasa ar Erinn de Seathrún Céitinn (Geoffrey Keating).

  • Bres AQM 1897-1890 / FFE 1477-1470 av. J.-C.
  • Nuada AQM 1890-1870 av. J.-C. / FFE 1470-1447 av. J.-C.
  • Lugh AQM 1870-1830 av. J.-C. / FFE 1447-1407 av. J.-C.
  • Eochaid Ollathair AQM 1830-1750 av. J.-C. ; FFE 1407-1337 av. J.-C.
  • Delbáeth AQM 1750-1740 av. J.-C. / FFE 1337-1327 av. J.-C.
  • Fiacha AQM 1740-1730 av. J.-C. / FFE 1327-1317 av. J.-C.
  • Mac Cuill, Mac Cecht and Mac Greine AQM 1730-1700 av. J.-C. / FFE 1317-1287 av. J.-C.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Les Tuatha De Danann dans les comic books DC sont largement inspirés de leurs homologues dans la mythologie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul-Marie Duval, Les Dieux de la Gaule, Paris, éditions Payot,‎ février 1993, 169 p. (ISBN 2-228-88621-1)
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1957 aux PUF. Paul-Marie Duval distingue la mythologie gauloise celtique du syncrétisme dû à la civilisation gallo-romaine.
  • Albert Grenier, Les Gaulois, Paris, Petite bibliothèque Payot,‎ août 1994, 365 p. (ISBN 2-228-88838-9)
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1970. Albert Grenier précise l’origine indo-européenne, décrit leur organisation sociale, leur culture et leur religion en faisant le lien avec les Celtes insulaires.
  • Christian-J. Guyonvarc'h, Magie, médecine et divination chez les Celtes, Bibliothèque scientifique Payot, Paris, 1997 (ISBN 2-228-89112-6).
  • Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux :
    • Les Druides, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1986 (ISBN 2-85882-920-9) ;
    • La Civilisation celtique, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1990 (ISBN 2-7373-0297-8) ;
    • Les Fêtes celtiques, Rennes, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire »,‎ avril 1995, 216 p. (ISBN 9782737313158)
      Ouvrage consacré aux quatre grandes fêtes religieuses : Samain, Imbolc, Beltaine, Lugnasad.
  • Philippe Jouët, Aux sources de la mythologie celtique, Yoran embanner, Fouesnant, 2007 (ISBN 9782914855372).
  • Venceslas Kruta, Les Celtes, Histoire et Dictionnaire, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins » , Paris, 2000 (ISBN 2-7028-6261-6).
  • Claude Sterckx, Mythologie du monde celte, Paris, Marabout,‎ octobre 2009, 470 p. (ISBN 978-2-501-05410-2).
  • Consulter aussi la bibliographie sur la mythologie celtique et la bibliographie sur la civilisation celtique.
  • Nora Kershaw Chadwick et Myles Dillon, Les Royaumes celtiques, éditions Armeline, Crozon, 2001(ISBN 2-910878-13-9)
  • Nora Kershaw Chadwick, The Celts, Pelican Books, 1971
  • James MacKillop, Dictionary of Celtic Mythology, Oxford University Press, Oxford & New York, 1998
  • Collectif, Les Celtes - catalogue de l'exposition européenne d'archéologie celtique, Éditions Bompiani, Palazzo Grassi Venise, 2001. (ISBN 2237004846)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Édouard Brasey, La Petite Encyclopédie du merveilleux, Paris, Éditions Le Pré aux clercs,‎ 14 septembre 2007, 435 p. (ISBN 978-2-84228-321-6), p. 28-30