Immram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un Immram (pluriel Immrama) est un genre de contes de la mythologie celtique irlandaise qui narre le séjour d’un héros (ou personnage important) dans l’Autre Monde des Celtes, parfois appelés Tír na nÓg (la « Terre des Jeunes ») et Mag Mell (la « Plaine du Plaisir »). Rédigés dans le contexte du monachisme irlandais, ils présentent une version christianisée de ces mythes, tout en conservant un substrat celtique. La traduction usuelle de ce mot gaélique est « voyage » ou « navigation ».

Les principaux textes[modifier | modifier le code]

Les annales médiévales mentionnent sept de ces immrama dont trois nous sont parvenues : le Voyage de Mael Dúin, le Voyage de Uí Chorra et le Voyage de Snedgus et de Mac Riagla. Le Voyage de Bran (Immram Brain maic Febail) est considéré comme appartenant au genre des Echtra tout en contenant des éléments propres aux Immrama. La trame est constituée par les exploits des héros dans leur recherche de l’Autre Monde, généralement localisé dans les îles à l’ouest de l’Irlande. Le but du voyage est l’attrait de l’aventure ou l’accomplissement de son destin. Le retour en Irlande est aléatoire.

Cette thématique du voyage fantastique se retrouve dans un autre type de mythe, celui du héros « appelé » par une bansidh à séjourner dans le monde parfait du sidh. Ces déités, dont la magie est plus puissante que celle des druides en matière d’amour, attirent des hommes valeureux dans ce monde parfait et intemporel, ils croient séjourner quelques heures mais y restent une éternité, rendant impossible le retour dans le monde terrestre.

Popularité[modifier | modifier le code]

  • Le chanteur breton Alan Stivell a intitulé Imram une chanson de sa symphonie celtique Tir na Nog.
  • Le musicien breton Roland Becker a appelé son disque sorti en 2010 Immrama en référence à ces voyages mythologiques.
  • Le groupe Irlandais de black metal teinté d'influences folks primordial à intitulé son premier album "imrama" en rapport à la forte influence que la mythologie celtique porte sur les compositions musicales et lyriques de ce groupe.
  • Le groupe Français de post-black metal/post-rock Alcest dans son premier album Souvenir d'un autre monde a intitulé une chanson Tir Nan Og, ce qui entre en résonance avec le concept lyrique de cet album.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul-Marie Duval, Les Dieux de la Gaule, Paris, éditions Payot,‎ février 1993, 169 p. (ISBN 2-228-88621-1)
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1957 aux PUF. Paul-Marie Duval distingue la mythologie gauloise celtique du syncrétisme dû à la civilisation gallo-romaine.
  • Albert Grenier, Les Gaulois, Paris, Petite bibliothèque Payot,‎ août 1994, 365 p. (ISBN 2-228-88838-9)
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1970. Albert Grenier précise l’origine indo-européenne, décrit leur organisation sociale, leur culture et leur religion en faisant le lien avec les Celtes insulaires.
  • Christian-J. Guyonvarc'h, Magie, médecine et divination chez les Celtes, Bibliothèque scientifique Payot, Paris, 1997 (ISBN 2-228-89112-6).
  • Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux :
    • Les Druides, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1986 (ISBN 2-85882-920-9) ;
    • La Civilisation celtique, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1990 (ISBN 2-7373-0297-8) ;
    • Les Fêtes celtiques, Rennes, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire »,‎ avril 1995, 216 p. (ISBN 9782737313158)
      Ouvrage consacré aux quatre grandes fêtes religieuses : Samain, Imbolc, Beltaine, Lugnasad.
  • Philippe Jouët, Aux sources de la mythologie celtique, Yoran embanner, Fouesnant, 2007 (ISBN 9782914855372).
  • Venceslas Kruta, Les Celtes, Histoire et Dictionnaire, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins » , Paris, 2000 (ISBN 2-7028-6261-6).
  • Claude Sterckx, Mythologie du monde celte, Paris, Marabout,‎ octobre 2009, 470 p. (ISBN 978-2-501-05410-2).
  • Consulter aussi la bibliographie sur la mythologie celtique et la bibliographie sur la civilisation celtique.