Desmodus rotundus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Vampire commun (Desmodus rotundus) est une des trois espèces de chauves-souris vampires. Elle doit son nom au fait qu'elle est hématophage.

Caractères distinctifs[modifier | modifier le code]

La chauve-souris vampire a le pelage ras et brillant et brun foncé sur le dessus. Ses ailes sont noirâtres avec un dessous gris ou blanc et brun. Elle possède deux excroissances sur le museau et a des oreilles triangulaires. Elle n'a pas de queue. Elle est équipée de grandes incisives supérieures triangulaires très coupantes.

Répartition[modifier | modifier le code]

Amérique centrale et Amérique du Sud, en plaine et jusqu'à environ 1 500 m d'altitude.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le vampire vit dans les forêts tropicales humides, les forêts-galeries, les prairies, les broussailles et les jardins.

Comportement[modifier | modifier le code]

La chauve-souris vampire est hématophage et boit le sang des animaux (surtout domestiques, depuis l'expansion des élevages humains : bovins, équidés…). Elle ne s'attaque que très rarement aux humains et seulement s'ils dorment à l'air libre (ce qui suppose une forte immunité aux moustiques). Pour s'alimenter, elle se pose sur des mammifères endormis, fait une petite incision dans la peau avec ses incisives et lèche le sang qui coule avec sa langue. La chauve-souris possède une enzyme qui empêche le sang de coaguler, ainsi elle peut boire. La blessure étant indolore, la victime ne se réveille pas. Les chauves-souris vampires pratiquent la trophallaxie : elles régurgitent une partie de leurs prises au bénéfice de leurs compagnes empêchées de voler (grossesse, allaitement, maladie, blessure...). Le vampire peut parfois transmettre le virus de la rage.

Dans la recherche pharmaceutique[modifier | modifier le code]

La salive de la chauve-souris vampire contient une enzyme fluidifiant très rapidement le sang permettant à cet hématophage de s'alimenter. Cette enzyme baptisée « draculine »[1] se nomme officiellement Desmodus Salivary Plasminogen Activator ou DSPA. Elle présente des caractéristiques prometteuses dans la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux et est plus efficace que ses analogues pharmaceutiques, les agents thrombolytiques mimant l'action de la t-PA et de l'u-PA (action thrombolytique 180 fois plus importante que ces derniers).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A.Z. Fernandez, A. Tablante, F. Bartoli, S. Béguin, H.C. Hemker et R. Apitz-Castro, Expression of biological activity of draculin, the anticoagulant factor from vampire bat saliva dans Biochim Biophys Acta 1998;1425:291-9. PMID 9795244.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Genre Desmodus[modifier | modifier le code]

Espèce Desmodus rotundus[modifier | modifier le code]