Thrombolyse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La thrombolyse consiste à lyser (désagréger) par médicament les thrombus (caillots sanguins) obstruant les vaisseaux sanguins. Ce traitement reproduit de façon artificielle le phénomène physiologique de fibrinolyse et vient en complément du traitement anticoagulant.

Indications[modifier | modifier le code]

Les 3 principales indications de ce traitement d'urgence sont l'embolie pulmonaire, l'infarctus du myocarde et l'accident vasculaire cérébral ischémique. Traitement classique de première intention des infarctus du myocarde récent, il est réservé aux formes sévères des embolies pulmonaires, et tend à se généraliser dans la prise en charge précoce (premières heures) des AVC ischémiques peu étendus. Le bénéfice attendu de ce traitement d'urgence est la reperfusion tissulaire d'aval en vue d'améliorer le pronostic fonctionnel et vital mais au prix d'un risque incompressible d'hémorragies rares mais redoutables.

En pratique, le produit est injecté par voie veineuse périphérique ou intra-artérielle sélective.

Médicaments thrombolytiques[modifier | modifier le code]

Fibrinolyse

Mode d'action[modifier | modifier le code]

Ces médicaments miment l'action de l'urokinase et de l'activateur tissulaire du plasminogène naturels (protéines de la fibrinolyse qui activent le plasminogène en plasmine).

Effets secondaires[modifier | modifier le code]

Le risque principal est celui d'une hémorragie (tout saignement important ou chirurgie récente contre-indique la thrombolyse). Il existe aussi un risque allergique avec la streptokinase.