Dendérah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dendérah
Ville d'Égypte antique
Noms
Nom égyptien ancien Nitentore (Ta-ynt-netert jwnt n nṯrt)
Nom grec Tentyris
Nom arabe دندرة
Administration
Pays Drapeau de l'Égypte Égypte
Région Haute-Égypte
Nome 6e : Nome du Crocodile (iqr)
Géographie
Coordonnées 26° 08′ 00″ N 32° 40′ 00″ E / 26.133333, 32.666667 ()26° 08′ 00″ Nord 32° 40′ 00″ Est / 26.133333, 32.666667 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Égypte

Voir la carte administrative d'Égypte
City locator 14.svg
Dendérah

Géolocalisation sur la carte : Égypte

Voir la carte topographique d'Égypte
City locator 14.svg
Dendérah

Dendérah[1] est une petite ville d'Égypte sur la rive ouest du Nil à environ 5 km au sud de l'actuelle Kenah (ou Qena) et 65 km au nord de Louxor. Elle est la capitale du VIe nome de Haute-Égypte, le nome "du crocodile" (msḥ). À l'origine, la cité s'appelait en égyptien, Nitentore.

La ville arabe moderne est construite sur l'ancien site de Ta-ynt-netert ou Tentyra qui signifie « Elle a des piliers divins », qui devint en grec Tentyris puis Dendera.

Vivant Denon rapporte, dans Voyage dans la Basse et la Haute-Égypte pendant les campagnes du général Bonaparte, la grande impression que « Tintyra » lui a fait.

La nécropole de la cité abrite des tombeaux creusés entre l'époque prédynastique et la fin de l'Ancien Empire. Bien que des textes attestent la ville dès l'Ancien Empire et l'importance de ce haut lieu du culte, le site est surtout connu pour son temple d'Hathor. Il semble que ce soit Khéops[2] ou Pépi Ier qui le premier fit construire le temple[3]. Mais il fut restauré plusieurs fois par la suite jusqu'à la dynastie des Ptolémées.

Plan du complexe de Dendérah de l'intérieur de l'enceinte

Jusqu'à la chute des Ptolémées, il n'y a pas eu à l'extérieur du temple d'autre partie sculptée que la paroi de l'ouest où se lisent les cartouches de Ptolémée XV Césarion et ceux de Cléopâtre VII, sa mère. Tout le reste était nu, et n'a été décoré que plus tard par Auguste, Tibère, Caligula, Claude et Néron.

À droite en entrant dans l'enceinte par la grande porte de l'est, est un des petits temples nommés Mammisi (lieu d'accouchement), que l'on construisait toujours à côté de tous les grands temples où une triade était adorée ; ce mammisi connu aussi sous le nom de « temple d'Isis » ou « temple de la naissance d'Isis » construit sous Auguste, qui n'a laissé ses cartouches que sur une partie de la salle du fond. Le mammisi de Dendérah a été successivement décoré par Trajan, Adrien, Antonin, et finalement, n'a pas été achevé[4].

Dendérah est donc un vaste complexe dont l'enceinte renferme des monuments construits à différentes époques certaines très anciennes et d'autres plus récentes par différents auteurs.

Dans l'ensemble, ce site est extraordinairement bien conservé, avec ses cryptes très profondes, creusées dans l'épaisseur des murailles et décorées de bas-reliefs religieux astronomiques.

C'est dans le grand temple principal que l'expédition Bonaparte a trouvé sur la terrasse de ce monument, le célèbre zodiaque circulaire, vestige unique dans l'histoire de l’Égypte antique.

Note[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]