Canope (cité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canope.
Canope
Ville d'Égypte antique
Administration
Pays Drapeau de l'Égypte Égypte
Région Basse-Égypte
Géographie
Coordonnées 31° 18′ 00″ N 30° 05′ 00″ E / 31.3, 30.0833 ()31° 18′ 00″ Nord 30° 05′ 00″ Est / 31.3, 30.0833 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Égypte

Voir la carte administrative d'Égypte
City locator 14.svg
Canope

Géolocalisation sur la carte : Égypte

Voir la carte topographique d'Égypte
City locator 14.svg
Canope

Canope est une ancienne cité de l'Égypte antique, située près de l'actuelle Aboukir. Elle abritait le temple de Sérapis, le dieu guérisseur et des morts, équivalent ptolémaïque d'Osiris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte du delta du Nil montrant les emplacements de Canope, Héracléion et Ménouthis.

Selon l'historien romain Tacite, la ville aurait été fondée par des Spartiates de retour de Troie. Leur navire aurait été déporté et le pilote du navire, Canopos, aurait été enterré là. C'est Canope, le pilote d’Osiris, si l’on en croit Plutarque qui donne aussi son nom à l'étoile Canopus.

Canope est aussi la ville où Antinoüs, amant d'Hadrien, se serait noyé. Hadrien a construit le canope de la villa d'Hadrien en souvenir de l'antique canal qui reliait les deux villes égyptiennes d'Alexandrie et de Canope.

En 391, l'évêque Théophile d'Alexandrie installa à Canope un important monastère de l'ordre fondé par Pacôme le Grand, appelé monastère de la Metanoia (de la Pénitence) ou monastère des Tabennésiotes. Cet établissement resta occupé au moins jusqu'à la fin du VIIe siècle (Jean de Nikiou). Mais vers 485, un temple clandestin d'Isis fut encore découvert tout près, à Ménouthis, ce qui provoqua une persécution contre les païens.

Les sites engloutis (Sérapéum suiveur de l'Osirium) sous les eaux de Canope et d'Héracléion ont été découverts et explorés par Frank Goddio[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Exposition Trésors engloutis d'Égypte, Grand Palais à Paris, 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :