Akoris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Akoris
Ville d'Égypte antique
Temple d’Amon à Akoris
Temple d’Amon à Akoris
Noms
Nom égyptien ancien Mer-nefer(et)
Nom arabe طهنا الجبل
Nom actuel Ṭihnā al-Ǧabal
Administration
Pays Drapeau de l'Égypte Égypte
Région Haute-Égypte
Nome XVIe nome
Géographie
Coordonnées 28° 11′ 03″ N 30° 46′ 32″ E / 28.184167, 30.77555628° 11′ 03″ Nord 30° 46′ 32″ Est / 28.184167, 30.775556  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Égypte

Voir la carte administrative d'Égypte
City locator 14.svg
Akoris

Géolocalisation sur la carte : Égypte

Voir la carte topographique d'Égypte
City locator 14.svg
Akoris

Akoris (égyptien: Mer-nefer(et) (durant l’Ancien et le Moyen Empire), Per-Imen-m3t-khent(j) (Nouvel Empire), ou Dehenet (durant la XXVIe dynastie) est le nom grec du village actuel de Ṭihnā al-Ǧabal (arabe طهنا الجبل), situé à 12 km au nord d’Al-Minya, sur la rive orientale du Nil.

Le site archéologique est situé au sud-est du village moderne, on y trouve des vestiges d’un temple.

Les dieux que l'on y vénèrent au IIe siècle de notre ère sont Soukhos (Sobek), Ammon, Hermès (Thot) et Héra (peut-être Isis ou Hathor)[1].

Note[modifier | modifier le code]

  1. Le temple et le culte sont connus par l'archéologie et par la documentation papyrologique (dont le P. Lund III 9).


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Description de l’Égypte, Texte, vol. IV,pp. 372 – 377; Antiquités, vol. IV, plates 67.14–67.20.
  • Karl Richard Lepsius, Denkmäler aus Aegypten und Aethiopien, Text vol. II, pp. 50–54; Tafeln Abth. 6, vol. XII, plates 75.15-75.23.
  • Ahmed Kamal, Fouilles à Tehneh, in: Annales du Service des Antiquités de l’Égypte, vol. 4 (1903), pp. 232–241.
  • Gustave Lefebvre, L. Barry, Rapport sur les fouilles exécutées à Tehnéh en 1903–1904, in: Annales du Service des Antiquités de l’Égypte, vol. 6 (1905), pp. 141–158, 2 plates.
  • Labib Habachi, Three Large Rock-Stelae Carved by Ramesses III near Quarries. In: The Journal of the American Research Center in Egypt, ISSN 0065-9991, vol. 11 (1974), pp. 69 – 75, in particular pp. 71 – 73, plates 7 and 10.
  • Rostislav Holthoer, Richard Ahlquist, The “Roman Temple” at Tehna el-Gebel, Helsinki, 1974, (Studia Orientalia Edidit Societas Orientalis Fennica ; 43,7), ISBN 951-95073-7-X.
  • Dieter Kessler, Historische Topographie der Region zwischen Mallawi und Samaluṭ, Wiesbaden : Reichert, 1981, ISBN 978-3882260786, pp. 253 – 290.
  • Paleological Association of Japan / Egyptian Committee, Akoris : report of the excavations at Akoris in Middle Egypt; 1981 – 1992, Kyoto, Koyo Shobo, 1995.
  • Rosemarie Klemm, Dietrich D. Klemm, Stone and Stone Quarries in Ancient Egypt, London, British Museum Press, 2008, ISBN 978-0714123264 (Translation from the German Steine und Steinbrüche im alten Ägypten, Berlin, 1993)
  • Kawanishi,H. et al., Preliminary Report AKORIS 1998-, Tsukuba, University of Tsukuba, 1999-, ISSN 1344-9893

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :