Défense balte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chess zhor 26.png
Chess zver 26.png
Tour noire sur case blanche a8 Cavalier noir sur case noire b8 Case blanche c8 vide Reine noire sur case noire d8 Roi noir sur case blanche e8 Fou noir sur case noire f8 Cavalier noir sur case blanche g8 Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7 Pion noir sur case blanche b7 Pion noir sur case noire c7 Case blanche d7 vide Pion noir sur case noire e7 Pion noir sur case blanche f7 Pion noir sur case noire g7 Pion noir sur case blanche h7
Case blanche a6 vide Case noire b6 vide Case blanche c6 vide Case noire d6 vide Case blanche e6 vide Case noire f6 vide Case blanche g6 vide Case noire h6 vide
Case noire a5 vide Case blanche b5 vide Case noire c5 vide Pion noir sur case blanche d5 Case noire e5 vide Fou noir sur case blanche f5 Case noire g5 vide Case blanche h5 vide
Case blanche a4 vide Case noire b4 vide Pion blanc sur case blanche c4 Pion blanc sur case noire d4 Case blanche e4 vide Case noire f4 vide Case blanche g4 vide Case noire h4 vide
Case noire a3 vide Case blanche b3 vide Case noire c3 vide Case blanche d3 vide Case noire e3 vide Case blanche f3 vide Case noire g3 vide Case blanche h3 vide
Pion blanc sur case blanche a2 Pion blanc sur case noire b2 Case blanche c2 vide Case noire d2 vide Pion blanc sur case blanche e2 Pion blanc sur case noire f2 Pion blanc sur case blanche g2 Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1 Cavalier blanc sur case blanche b1 Fou blanc sur case noire c1 Reine blanche sur case blanche d1 Roi blanc sur case noire e1 Fou blanc sur case blanche f1 Cavalier blanc sur case noire g1 Tour blanche sur case blanche h1
Chess zver 26.png
Chess zhor 26.png
défense balte : 1.d4 d5 2.c4 Ff5

La défense balte est une ouverture d'échecs, variante inhabituelle du gambit dame refusé, qui s'obtient après les coups 1.d4 d5 2.c4 Ff5. Son code ECO est D06. Joel Benjamin et Eric Schiller donnent l'avantage aux Blancs[1] après la ligne 3. cxd5 Fxb1 4. Da4+ c6 5. dxc6. C'est pourquoi la défense balte est plus fréquente par transposition par un ordre de coups tel que 1. d4 d5 2. Cf3 Ff5 3. c4 (voir partie ci-dessous).

Exemple de partie[modifier | modifier le code]

Lajos Portisch-Bent Larsen, Montréal, 1979

1. Cf3 d5 2. d4 Ff5 3. c4 e6 4. Db3 Cc6 5. c5 Tb8 6. Ff4 h6 7. e3 g5 8. Fg3 Fg7 9. Cc3 a6?! (Larsen lui-même a plutôt suggéré 9...Cge7) 10. h4! g4 11. Ce5 Cge7 12. Cxc6 Cxc6 13. Fe2 0-0 14. Dd1! e5 15. dxe5 d4 16. exd4 Cxd4 17. 0-0 Dd7 18. Fc4 Fc2 19. Dc1 Tbd8 20. Te1 Fh7 21. Fd5 De7 22. Fe4 Dxc5 23. Fxh7+! Rxh7 24. Df4 Db6 25. Tad1 Dxb2 26. Txd4! Dxc3 27. Tde4 Rh8 28. Dxg4 Td4 29. Txd4 Dxe1+ 30. Rh2 Da1 31. Td7 Dxa2 32. Txc7 b5 33. f4 Dd5 34. Td7 De4 35. Dh5 Rg8 36. Te7 Db4 37. Ta7 Dc5 38. Txa6 b4 39. Df3 Db5 40. Ta7 Tb8 41. f5 Fxe5 42. f6 Rh8 43. Txf7 Te8 44. Dg4 Fxg3+ 45. Rh3 1-0 (il peut suivre: 45...Tg8 46. De4).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. dans Unorthodox Openings, Macmillan Publishing Company, ISBN 0-02-016590-0, 1987, p. 142