Gambit Morra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le gambit (Smith-)Morra est une ouverture aux échecs qui s'obtient après les coups 1.e4 c5 2.d4 cxd4 3.c3.

Les Blancs sacrifient le pion c3 pour obtenir une avance de développement.

a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Cavalier noir sur case noire b8
Fou noir sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Roi noir sur case blanche e8
Fou noir sur case noire f8
Cavalier noir sur case blanche g8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case blanche d7
Pion noir sur case noire e7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Pion noir sur case noire d4
Pion blanc sur case blanche e4
Pion blanc sur case noire c3
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Cavalier blanc sur case blanche b1
Fou blanc sur case noire c1
Reine blanche sur case blanche d1
Roi blanc sur case noire e1
Fou blanc sur case blanche f1
Cavalier blanc sur case noire g1
Tour blanche sur case blanche h1
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
Le gambit Morra après 3.c3

Selon la théorie, le gambit Morra est peu recommandable à haut niveau. En effet, il présente peu de difficulté pour les noirs lorsque ces derniers sont bien préparés. Toutefois, au niveau amateurs, il constitue une arme intéressante pour un joueur ayant à affronter la défense sicilienne qui souhaiterait faire l'économie d'analyses livresques importantes.

Les principaux coups pour refuser ce gambit sont 3...Cf6 , 3...d5 , 3...d3 et surtout ...e6.
Selon le GMI Mednis, la ligne la plus satisfaisante pour les noirs passe par l'acceptation du gambit (la ponctuation est de lui): 3. ... dxc3 4.Cxc3 Cc6 5.Cf3 d6 6.Fc4 e6! 7.0-0 Fe7 8.De2 Cf6 9.Td1 e5! (projetant 10. ...Fg4, qui menacerait 11. ...Cd4) 10.h3 0-0 suivi de 11. ...Fe6 que ce soit sur 11.Fe3 ou 11.Fg5.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Edmar Mednis, Comment bien jouer l'ouverture, Editions Grasset, 1982 ;
  • (fr) Edouard Goufeld, Le gambit Morra, Éditions Grasset, 1984 : une bonne introduction pour les joueurs intéressés par ce gambit ;
  • (fr) Dany Sénéchaud, « Le gambit Pierre Morra », article dans la revue Europe-Échecs n° 562, janvier 2007, pp. 42-43 ;
  • (en) Graham Burgess, Winning with the Smith-Morra Gambit, ed. Batsford, 1994 ;
  • (en) N. Regan & S. Lalic, Trends in the Smith-Morra gambit, vol. 2, 1997 ;
  • (en) B. Ciaffone & B. Finegold, Smith-Morra gambit: Finegold defense, 2000 ;
  • (en) J. Palkövi, Morra gambit, Editions Caïssa Chess Books, 2000 ;
  • (en) H. Langrock, The modern Morra gambit, ed. Russell Enterprises, 2006.