Défense ouest-indienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La défense ouest-indienne est une ouverture au jeu d'échecs.

Elle s'obtient après les coups 1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cf3 b6 (voir le diagramme ci-contre).

a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Cavalier noir sur case noire b8
Fou noir sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Roi noir sur case blanche e8
Fou noir sur case noire f8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case noire c7
Pion noir sur case blanche d7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Pion noir sur case noire b6
Pion noir sur case blanche e6
Cavalier noir sur case noire f6
Pion blanc sur case blanche c4
Pion blanc sur case noire d4
Cavalier blanc sur case blanche f3
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche e2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Cavalier blanc sur case blanche b1
Fou blanc sur case noire c1
Reine blanche sur case blanche d1
Roi blanc sur case noire e1
Fou blanc sur case blanche f1
Tour blanche sur case blanche h1
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
Position de base de la défense ouest-indienne

Le coup 3...b6 prépare le développement en fianchetto du Fou Dame noir afin de contrôler les cases e4 et d5. Au lieu d'occuper immédiatement le centre avec leurs pions, les Noirs cherchent ainsi à contrôler ce dernier avec leurs pièces, comme dans la défense nimzo-indienne dont la défense ouest-indienne est une cousine sur le plan de la stratégie. Toutes deux ont été développées par Aaron Nimzowitsch notamment, et leur ensemble est l'une des réponses les plus réputées au coup 1. d4 (contre 3. Cf3, les Noirs peuvent opter pour la défense ouest-indienne et contre 3. Cc3, ils peuvent jouer la défense nimzo-indienne; il leur reste à étudier comment répondre à la partie catalane).

Outre 4. Cc3, qui peut revenir dans une variante de la défense nimzo-indienne après ...Fb4, les grandes lignes de la défense ouest-indienne sont 4. a3 et 4. g3.

4.a3 (système Petrossian)[modifier | modifier le code]

La partie peut se poursuivre par 4...c5, 4...Fa6 ou encore 4...Fb7 5. Cc3 d5 6. cxd5 Cd5 après quoi il peut suivre:

  • 7. e3
    • 7...Fe7
    • 7...g6
  • 7. Fd2
  • 7. Da4+
  • 7. Dc2
    • 7...c5 8. dxc5 Fc5
    • 7...Fe7
      • 8. Cxd5
      • 8. Fd2
    • 7...Cxc3 8. bxc3 Fe7 9. e4 0-0 10. Fd3 c5 11. 0-0
      • 11...Dc7 12. De2 Cd7
      • 11...Dc8
        • 12. De2
        • 12. Da2

4.g3, le coup le plus joué[modifier | modifier le code]

La partie peut se poursuivre par:

  • 4...Fb4+
  • 4...Fb7 (coup ancien qui entraîne de nombreuses parties nulles) 5. Fg2 Fe7
    • 6. Cc3
    • 6. 0-0 0-0
      • 7. d5
      • 7. Cc3 Ce4
        • 8. Fd2
        • 8. Dc2 Cxc3 9. Dxc3
  • 4...Fa6 (coup moderne)
    • 5. Dc2 Fb7 6. Fg2 c5 7. d5
    • 5. b3
      • 5...Fb7
      • 5...Fb4+ 6. Fd2 Fe7.

Exemples de parties[modifier | modifier le code]

  • Cette partie très célèbre porte le nom de l'immortel zugzwang:

Friedrich Sämisch-Aaron Nimzowitsch, Copenhague (Danemark), 1923[1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]