Début du fou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Cavalier noir sur case noire b8
Fou noir sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Roi noir sur case blanche e8
Fou noir sur case noire f8
Cavalier noir sur case blanche g8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire c7
Pion noir sur case blanche d7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Pion noir sur case noire e5
Fou blanc sur case blanche c4
Pion blanc sur case blanche e4
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case noire d2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Cavalier blanc sur case blanche b1
Fou blanc sur case noire c1
Reine blanche sur case blanche d1
Roi blanc sur case noire e1
Cavalier blanc sur case noire g1
Tour blanche sur case blanche h1
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
Le début du fou: 1. e4 e5 2. Fc4

Le début du fou est une ouverture aux échecs qui s'obtient après les coups 1.e4 e5 2.Fc4.
Son code ECO est C24 pour la défense berlinoise 2...Cf6 (du nom de la Pléiade berlinoise, et qui est la variante principale) ou C23 pour la défense classique 2...Fc5 ainsi que pour les autres seconds coups noirs.

La recommandation de Philidor[modifier | modifier le code]

Le grand Philidor recommandait le début du fou pour ne pas bloquer le pion f par le cavalier f3 (Philidor insistait sur la mobilité de la chaîne de pions, et selon lui, après 1. e4 e5 2. Cf3, 2...d6 suivi de 3...f5 était à l'avantage des Noirs). Aussi, le début du fou était fréquemment joué au XVIIIe siècle. Au XXe siècle, Bent Larsen l'a souvent utilisé pour ses possibilités de transposition dans d'autres débuts.

Des variantes possibles par transposition[modifier | modifier le code]

Le début du fou, tout en évitant au passage la défense russe, peut transposer dans de nombreuses autres ouvertures:

  • la défense des deux cavaliers par 2. Fc4 Cf6 3. d3 Cc6 4. Cf3 Fe7
  • la partie italienne par:
    • 2. Fc4 Cf6 3. d3 Cc6 4. Cf3 Fc5
    • 2. Fc4 Cc6 3. Cf3 Fc5
  • le gambit Evans par:
    • 2. Fc4 Cc6 3. Cf3 Fc5 4. b4
    • 2. Fc4 Fc5 3. b4, un gambit de l'aile, qui transpose dans le gambit Evans par 3...Fxb4 4. c3 Fa5 5. Cf3 Cc6
  • la partie viennoise par:
    • 2. Fc4 Cc6 3. Cc3
    • 2. Fc4 Fc5 3. Cc3
    • 2. Fc4 Cf6 3. Cc3
    • 2. Fc4 Cf6 3. d3 Cc6 4. Cc3
  • le gambit du roi accepté par 2. Fc4 Cf6 3. f4 exf4
  • le gambit du roi refusé par:
    • 2. Fc4 Cf6 3. d3 Fc5 4. f4 d6
    • 2. Fc4 Cf6 3. d3 Cc6 4. Cc3 Fc5 5. f4 d6 6. Cf3
  • la défense Philidor par 2. Fc4 d6 3. Cf3.

Le gambit Ouroussov et autres gambits[modifier | modifier le code]

Lorsque les Noirs répondent 2...Cf6, les Blancs peuvent opter pour une variante tranchante : le gambit Ouroussov, 1.e4 e5 2.Fc4 Cf6 3.d4!?, du nom du joueur russe Sergueï Semyonovich Urussov (1827-1897).

a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Cavalier noir sur case noire b8
Fou noir sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Roi noir sur case blanche e8
Fou noir sur case noire f8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire c7
Pion noir sur case blanche d7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Cavalier noir sur case noire f6
Pion noir sur case noire e5
Fou blanc sur case blanche c4
Pion blanc sur case noire d4
Pion blanc sur case blanche e4
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Cavalier blanc sur case blanche b1
Fou blanc sur case noire c1
Reine blanche sur case blanche d1
Roi blanc sur case noire e1
Cavalier blanc sur case noire g1
Tour blanche sur case blanche h1
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
Position de base du gambit Urussov

Le jeu peut se poursuivre par 3...exd4 puis:

  • 4. Dxd4 Cc6 (partie du centre par transposition)
  • 4. Cf3 Cxe4 5. Dxd4 (gambit Urussov accepté) Cf6 6. Fg5 Fe7 7. Cc3
  • 4. Cf3 Fc5 5. o-o Cc6 6. e5 (attaque Max Lange par transposition),

mais le plus souvent, les Noirs transposent dans la défense des deux cavaliers par 4. Cf3 Cc6.

Une autre ligne aventureuse est le gambit Boden-Kieseritzky 2. Fc4 Cf6 3. Cf3. Les Noirs peuvent accepter le gambit par 3...Cxe4 4. Cc3 Cxc3 5. dxc3, mais le plus souvent, au lieu de prendre le pion, ils transposent dans la défense des deux cavaliers par 2. Fc4 Cf6 3. Cf3 Cc6, ou dans la partie des quatre cavaliers par 2. Fc4 Cf6 3. Cf3 Cxe4 4. Cc3 Cc6 (si 5. Cc3xe4, alors 5...d5).

Enfin, les Blancs accèdent à la très violente variante Frankenstein-Dracula de la partie viennoise par les coups 2. Fc4 Cf6 3. Cc3 Cxe4 4. Dh5 Cd6 5. Fb3 Cc6 (une ligne de jeu moins périlleuse est 5...Fe7! 6. Cf3 Cc6! 7. Cxe5 g6! 8. Cxc6 dxc6 9. Dd1 Cf5 10. o-o Cd4) 6. Cb5 g6 7. Df3 f5 8. Dd5 De7 9. Cxc7+ Rd8 10. Cxa8.

Le gambit Ouroussoff, le gambit Boden Kieseritzky et la variante Frankenstein-Dracula, jamais joués au plus haut niveau, peuvent intéresser les amateurs, surtout pour des parties rapides.

a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Cavalier noir sur case noire b8
Reine noire sur case noire d8
Fou noir sur case noire f8
Cavalier noir sur case blanche g8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire c7
Roi noir sur case noire e7
Fou blanc sur case blanche f7
Pion noir sur case blanche h7
Pion noir sur case noire d6
Pion noir sur case blanche g6
Cavalier blanc sur case blanche d5
Cavalier blanc sur case noire e5
Pion blanc sur case blanche e4
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case noire d2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Fou blanc sur case noire c1
Fou noir sur case blanche d1
Roi blanc sur case noire e1
Tour blanche sur case blanche h1
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
Position finale du mat de Legal


Exemples de parties[modifier | modifier le code]

Une partie très célèbre[modifier | modifier le code]

Legall de Kermeur-Saint Brie, Café de la Régence, Paris, 1750

1. e4 e5 2. Fc4 d6?! 3. Cf3 Fg4?! (il est dangereux de clouer ainsi le cavalier roi ennemi avant que l'on ait soi-même roqué, en raison de la combinaison Fxf7+ suivi de Cg5+ (après ...Rxf7) puis Dxg4; la présente partie est un exemple d'un autre danger afférent à ce clouage précoce) 4. Cc3 g6? (il fallait jouer 4...Cf6 ou bien 4...Cc6 ou encore 4...Fxf3) 5 Cxe5! (sacrifiant la Dame) Fxd1?? (c'est le dernier repas du condamné à mort; il fallait jouer 5...dxe5, qui aurait été suivi de 6. Dxg4, avec un avantage blanc notable) 6. Fxf7+ Re7 7. Cd5#.

Dans ce tableau de mat connu sous le nom de mat de Legal, trois pièces à l'action coordonnée se révèlent plus puissantes que la Dame.


Une partie au sommet[modifier | modifier le code]

Viswanathan Anand-Vladimir Kramnik, Chess Classics Giants, Francfort (Allemagne), partie rapide, 1998

Vladimir Kramnik étant un expert de la défense russe, Viswanathan Anand a voulu éviter cette dernière ouverture, qui amène de nombreuses parties nulles. Finalement, la partie n'a pas transposé dans une défense des deux cavaliers ou une partie italienne, mais est restée dans le cadre du début du fou.

1. e4 e5 2. Fc4 Cf6 3. d3 c6 (la variante Paulsen) 4. Cf3 d5 (une ligne critique du début du fou; il peut aussi suivre 4...Fe7 5. o-o d6) 5. Fb3 Fd6 6. Cc3 dxe4 7. Cg5 o-o 8. Ccxe4 Cxe4 9. Cxe4 Ff5 10. o-o Ca6 11. Cxd6 Dxd6 12. Df3 Fe6 13. Dg3 Fxb3 14. axb3 Cb4 15. c3 Cxd3 16. Td1 Tad8 17. Fg5 f6 18. Fe3 a6 19. Td2 Tfe8 20. Tad1 e4 21. Dxd6 Txd6 22. f3 f5 23. fxe4 fxe4 24. Tf1 Td5 25. Te2 Tb5 26. b4 a5 27. bxa5 Txb2 28. Txb2 Cxb2 29. Tb1 Cc4 30. Txb7 Cxe3 31. a6 Tf8 32. h3 Cd5 33. c4 e3 34. cxd5 cxd5 35. a7 e2 36. Te7 Tf1+ 37. Rh2 Ta1 38. Txe2 Txa7 39. Rg3 Rf7 40. Rf4 Rf6 41. Te8 Ta4+ 42. Re3 h5 43. Tf8+ Re6 44. Te8+ Rd6 45. Td8+ Re6 46. Te8+ Rf5 47. Tf8+ Rg5 48. Td8 Ta3+ 49. Re2 Ta5 50. Rf3 Rh4 51. Tb8 Ta3+ 52. Rf2 Ta2+ 53. Rf3 d4 54. Tg8 g5 55. g3+ Rxh3 56. Txg5 Ta3+ 57. Re4 d3 58. Txh5+ Rxg3 59. Td5 1/2-1/2.


Une défaite du jeune Karpov sur un gambit Ouroussoff[modifier | modifier le code]

Anatoli Karpov perdit la partie suivante à 16 ans :

Guennadi Timochenko-Anatoli Karpov, Championnat junior d'URSS, 1967

1. e4 e5 2. Fc4 Cf6 3. d4 exd4 4. Cf3 Cxe4 5. Dxd4 Cf6 6. Fg5 c6 7. Cc3 d5 8. o-o-o Fe7 9. The1 Fe6 10. Dh4 Cbd7 11. Fd3 c5 12. Ce5 Cxe5 13. Txe5 d4 14. f4 Cd7 15. Fb5 Fxg5 16. fxg5 Dc7 17. Fxd7+ Rxd7 18. De4 Dc6? (18...Tae8 19. b4 Fxa2) 19. Txc5! Dxe4 20. Cxe4 Thc8 21. Txd4+ Re7 22. a4 b6 23. Txc8 Txc8 24. Rd2! (centralisation du Roi pour la finale) Ff5 25. c4 Tc6 26. Cg3 Fe6 27. Rc3 Tc5 28. h4 h6 29. b4 Tc8 30. Ce4 f5 31. Cf2 hxg5 32. hxg5 Th8 33. Ch3 Fd7 34. b5 Th5 35. Rb4 Th8 36. a5 Fe6 37. a6 Ff7 38. Rc3 g6 39. Rb4 Tc8 40. Cf4 Tc5 41. Cd3 Tc8 42. c5 bxc5+ 43. Cxc5 Fe8 44. Td1 Tc7? (44...Tb8) 45. g3? (45. Te1+! Rf7 46. b6 axb6 47. Cb7 Fc6 48. Cd8+ Rg8 49. Cxc6) Tc8 46. Te1+ Rd8 47. Cb7+ Rd7 48. Te3 Ff7 49. Td3+ Re7 50. Tc3 Txc3 51. Rxc3 Fd5 52. Rd4!! Fg2 53. Rc5 Ff1? (53...Rd7) 54. Ca5 1-0 (car le Cavalier ira en c6 au coup suivant).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Les deux livres suivants comprennent des répertoires pour les Blancs basés sur le début du fou :

  • John Emms, Attacking with 1. e4, Everyman Chess, 2001
  • Gary Lane, The Bishop's Opening explained, Batsford, 2004.