Charles de Brouckère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir de Brouckère et Charles de Brouckère (1757-1850).
Charles de Brouckère
Charles de Brouckère
Charles de Brouckère
Fonctions
Ministre des Finances

&&&&&&&&&&&&&&068 jours
Monarque Léopold Ier
Ministre des Finances

&&&&&&&&&&&&&0632 mois et 2 jours
Ministre de l'Intérieur

&&&&&&&&&&&&&01313 jours
Ministre de la Guerre

&&&&&&&&&&&&02126 mois et 29 jours
Bourgmestre de Bruxelles
1848
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bruges (Première République française)
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décès Bruxelles (Belgique)
Nationalité belge
Parti politique libéral

Charles de Brouckère (Bruges, 1796-1860) est un homme politique belge, de tendance libérale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sous la domination néerlandaise, il fut député à la seconde Chambre des états généraux. Lors de la révolution belge de 1830, il lutte dans le camp insurgé et est choisi par le gouvernement provisoire pour faire partie de la commission chargée de rédiger la constitution. Le 8 octobre, il rencontre à Anvers le prince d'Orange et lui affirme qu'il est favorable à ce qu'il accède au trône de Belgique[1]. Il fut élu au Congrès national. Après l'élection de Louis d'Orléans le 3 juillet 1831, il fait partie de la délégation de députés envoyés à Paris proposer la couronne au jeune prince. Il fut ministre des Finances (26 février 1831-4 mars 1831 et 28 mars 1831-30 mai 1831), de l'Intérieur (3 août 1831-16 août 1831), de la Guerre (16 août 1831-15 mars 1832). En 1835, il participa à la création de la Banque de Belgique (banque privée). Il fut également professeur d'économie à l'Université libre de Bruxelles. En 1848, il devint bourgmestre de Bruxelles (poste qu'il occupera jusqu'à sa mort). À ce poste, il réalisa de grands travaux, notamment l'installation d'un réseau d'eau potable et le percement de l'avenue Louise. Une place de Bruxelles, rendue célèbre par une chanson de Jacques Brel, porte son nom. Il est le frère d'Henri de Brouckère qui fut Premier ministre.

La place de Brouckère porte son nom.

Buste de Charles de Brouckère

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Stengers, Histoire du sentiment national en Belgique des origines à 1918, tome 1, Les Racines de la Belgique, éditions Racine, Bruxelles, 2000 (ISBN 2-87386-218-1), p. 198.

Articles connexes[modifier | modifier le code]