Championnat de France amateur de football 2008-2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

CFA 2008-2009

alt=Description de l'image LogoCFA.jpg.
Généralités
Sport football
Organisateur(s) FFF
Édition 16e
Lieu Drapeau : France France
Date du 9 août 2008
au 30 mai 2009
Participants 72 équipes
(18 réserves professionnelles et
54 amateurs)
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 4e échelon
Niveau supérieur National 2008-2009
Niveau inférieur CFA 2 2008-2009
Palmarès
Vainqueur US Luzenac
Olympique Lyonnais (rés.)

Navigation

Le championnat de France amateur 2008-2009 est le championnat national de quatrième niveau du football français, sous le championnat National et au-dessus du CFA 2.
Le championnat est constitué de quatre groupes, dont le premier est promu en fin de saison.

L'AJ Auxerre est le seul club professionnel à avoir une équipe réserve dans chaque division des Championnats de France Amateur. Au niveau des clubs amateurs Vesoul HSF, le FC Montceau, le Besançon RC, l'ASF Andrézieux et Aurillac FCA, évoluent en CFA et leur équipe réserve en CFA 2.

Descentes[modifier | modifier le code]

Club Classement 2007-2008 Nombre de
saisons en CFA
Dernière saison
en CFA
Pau FC 17e National 2 1997-1998
Villemomble Sports 18e National 2 2006-2007
FC Martigues 19e National 3 2005-2006
SO Romorantin 20e National 6 2001-2002

Accessions[modifier | modifier le code]

Club Classement 2007-2008 Nombre de
saisons en CFA
Dernière saison
en CFA
Noisy-le-Sec OB93 1er CFA2 A 4 2005-2006
SR Colmar 1 2e CFA2 B 0 /
FC Villefranche 1er CFA2 C 5 1999-2000
AS Lyon-Duchère 2e CFA2 C 3 2005-2006
RCO Agde 1er CFA2 D 10 2006-2007
Bergerac Foot 2 2e CFA2 E 3 1996-1997
US Colomiers 2 3e CFA2 E 0 /
Vendée Luçon Football 1er CFA2 F 1 1993-1994
Stade Quimpérois 2000 1er CFA2 G 0 /
GSI Pontivy 3 3e CFA2 G 12 2006-2007
UJA Alfortville 1er CFA2 H 0 /
ES Viry-Châtillon 2e CFA2 H 11 2004-2005

Note 1 : La réserve de l'ES Troyes AC ne peut pas monter en CFA car ce club ne dispose pas d’un centre de formation de catégorie 1 classé A ou B, ou en catégorie 2 classé A. C'est ainsi le 2e du groupe, le SR Colmar, qui monte en CFA à sa place.
Note 2 : La réserve du Chamois niortais FC ne peut pas monter en CFA car son équipe première est reléguée en National. C'est donc au 2e du groupe, le Bergerac Foot, que revient l'accessit. Et par ricochet, l'US Colomiers peut monter en CFA en tant que meilleur second.
Note 3 : La réserve du Stade Brestois ne peut pas monter en CFA car son équipe première n'a pas de centre de formation. Ce qui permet à la GSI Pontivy de monter en CFA en tant que meilleur second.

Règlement[modifier | modifier le code]

Le championnat est composé de 4 groupes de 18 équipes.
Le premier de chaque groupe, hors réserves professionnelles, s'il répond aux exigences de la DNCG, est promu en National, les trois derniers sont relégués en CFA 2.
Les équipes sont classées selon leur nombre de points, lesquels sont répartis comme suit : 4 points pour une victoire, 2 points pour un match nul, 1 point pour une défaite et zéro point en cas de forfait.


Promotions et relégations

Réserves professionnelles

Abréviations

Groupe A[modifier | modifier le code]

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Besançon RC 1 106 34 22 6 6 67 34 +33
2 AFC Compiègne 98 34 18 10 6 52 30 +22
3 FC Mulhouse -1 95 34 18 8 8 47 33 +14
4 FC Montceau 92 34 16 10 8 46 33 +13
5 SR Colmar (P) 88 34 14 12 8 33 29 +4
6 Sochaux B 87 34 15 8 11 45 36 +9
7 USL Dunkerque 83 34 12 13 9 43 39 +4
8 Auxerre B 81 34 14 5 15 39 37 +2
9 Lens B 79 34 12 9 13 45 40 +5
10 Strasbourg B 78 34 11 11 12 34 35 -1
11 Lille B 77 34 12 7 15 41 47 -6
12 US Raon 75 34 11 8 15 40 50 -10
13 US Sénart-Moissy 71 34 9 10 15 24 32 -8
14 Noisy-le-Sec OB93 (P) 70 34 9 9 16 31 43 -12
15 Nancy B 70 34 7 15 12 32 41 -9
16 Vesoul HSF 2 69 34 8 11 15 39 48 -9
17 Metz B 69 34 8 11 15 30 47 -17
18 Ste-Geneviève Sports 56 34 5 7 22 28 59 -31

Note 1 : À l'issue de la saison, le Besançon RC est interdit d'accession en National par la DNCG[1],[2].
Note 2 : À l'issue de la saison, Vesoul HSF est repêché en CFA en tant que meilleur 16e.

Classement des meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Position Nom Nationalité Club Buts
1 Thomas Régnier (en) Drapeau : France FC Mulhouse 18
2 Yassin El Azzouzi Drapeau : France FC Montceau Bourgogne 17
3 Benoît Boulanger Drapeau : France AFC Compiègne 10
- Ludovic Gamboa Drapeau : France AFC Compiègne 10
5 Hassan Benkajjane Drapeau : France Union sportive raonnaise 9

Groupe B[modifier | modifier le code]

Clubs participants[modifier | modifier le code]


Note 1 : À l'issue de la saison, l'Étoile Sportive Fréjusienne fusionne avec le Stade raphaëlois pour former l'Étoile Football Club Fréjus Saint-Raphaël.

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Hyères FC 100 34 19 9 6 37 24 +13
2 ÉS Fréjus 2 92 34 16 10 8 50 29 +21
3 FC Villefranche (P) 90 34 16 8 10 59 44 +15
4 ASF Andrézieux 87 34 13 14 7 43 29 +14
5 Sporting Toulon Var 87 34 14 11 9 42 40 +2
6 FC Martigues (R) 87 34 14 11 9 51 39 +12
7 Lyon B 86 34 14 10 10 52 36 +16
8 Montpellier B 84 34 14 8 12 65 46 +19
9 Gazélec Ajaccio -1 79 34 12 10 12 40 41 -1
10 CA Bastia 79 34 11 12 11 55 64 -9
11 RCO Agde (P) 77 34 10 13 11 39 49 -10
12 Jura Sud Foot 76 34 12 6 16 36 47 -11
13 US Marignane 74 34 9 13 12 27 31 -4
14 AS Lyon-Duchère (P) 74 34 11 7 16 36 50 -14
15 Gap HAFC 72 34 10 8 16 42 54 -12
16 Saint-Étienne B 69 34 7 14 13 40 45 -5
17 AS Saint-Priest 64 34 6 6 22 36 58 -22
18 Monaco B (P) 64 34 7 9 18 34 57 -23

Note 2 : Suite à la non promotion en National de Besançon (premier du groupe A) la FFF choisit l'Étoile Football Club Fréjus Saint-Raphaël pour le remplacer[3].

Classement des meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Position Nom Nationalité Club Buts
1 Romain Armand Drapeau : France Montpellier B 23
2 Grégory Dutil (en) Drapeau : France ES Fréjus 18
3 Bruno Baretto Drapeau : France FC Villefranche 13
4 Stéphane Biakolo Drapeau : Cameroun FC Martigues 12
5 Cyril Eboki Poh (en) Drapeau : France CA Bastia 11

Groupe C[modifier | modifier le code]

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 US Luzenac 103 34 20 9 5 59 27 +32
2 AS Moulins 1 96 34 18 8 8 56 41 +15
3 Pau FC (R) 94 34 18 8 8 42 25 +17
4 Fontenay VF 91 34 16 9 9 37 32 +5
5 AS Yzeure 88 34 15 9 10 60 43 +17
6 Bordeaux B 86 34 14 10 10 41 35 +6
7 Le Mans B 82 34 12 12 10 35 33 +2
8 SO Romorantinais (R) -1 82 34 13 10 11 49 49 0
9 Luçon VF (P) 81 34 12 11 11 39 37 +2
10 Aurillac FCA 76 34 9 15 10 46 45 +1
11 US Colomiers (P) 75 34 9 14 11 33 32 +1
12 ÉDS Montluçon 73 34 9 13 12 43 54 -11
13 US Albi 70 34 10 6 18 26 40 -14
14 Balma SC 70 34 9 9 16 47 54 -7
15 Les Genêts d'Anglet 69 34 9 8 17 35 53 -18
16 SO Châtelleraudais 68 34 7 13 14 48 64 -16
17 Stade Bordelais 66 34 7 11 16 27 47 -20
18 Bergerac Foot (P) 62 34 4 16 14 32 47 -15

Note 1 : À l'issue de la saison, l'AS Moulins est repêchée en National suite à la rétrogradation du FC Libourne-St-Seurin en CFA par la DNCG[4],[5].

Classement des meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Position Nom Nationalité Club Buts
1 Sylvain Komenan N'Guessan (en) Drapeau : Côte d'Ivoire ÉDS Montluçon 15
2 Marvin Ousmane Seck Drapeau : France Luçon VF 13
3 Pierre Aristouy Drapeau : France Pau Football Club 11
- Tristan M'Bongo Drapeau : France ÉDS Montluçon 11
5 Raphaël Caceres Drapeau : France US Luzenac 10

Groupe D[modifier | modifier le code]

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FC Rouen -3 99 34 18 11 5 56 28 +28
2 Stade Plabennecois 1 94 34 16 12 6 41 31 +10
3 US Quevilly 91 34 15 12 7 53 31 +22
4 US Orléans -1 89 34 15 11 8 49 36 +13
5 Villemomble Sports (R) 85 34 14 9 11 31 29 +2
6 La Vitréenne FC 83 34 12 13 9 36 28 +8
7 Rennes B 81 34 13 7 14 40 39 +1
8 Racing Club de France 80 34 12 10 12 36 34 +2
9 ES Viry-Châtillon 78 34 11 11 12 43 49 -6
10 PSG B 77 34 12 7 15 38 44 -6
11 Caen B 77 34 11 11 12 41 43 -2
12 UJA Alfortville 74 34 10 10 14 40 43 -3
13 Stade Quimpérois (P) 74 34 9 12 13 28 41 -13
14 Le Havre B 73 34 8 15 11 38 42 -4
15 Red Star 2 73 34 10 9 15 28 36 -8
16 GSI Pontivy (P) 2 72 34 9 11 14 31 45 -14
17 Guingamp B 71 34 9 10 15 35 41 -6
18 AS Vitré 62 34 6 10 18 25 50 -25

Note 1 : À l'issue de la saison, le Stade Plabennecois est repêché en National en tant que meilleur deuxième de CFA[6] suite à la liquidation judiciaire du FC Sète[7].
Note 2 : Dans le même temps le Red Star avait terminé la saison à la 16e place avec 72 points et était relégué en CFA 2. Néanmoins suite à une décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise, le Red Star a récupérer un point qui lui avait été initialement retiré pour jet de projectile au cours de la saison. La suspension du retrait du point avait été préconisé par le CNOSF[8]. Pontivy qui avait terminé 15e et qui s'est donc retrouvé 16e n'a pas été rétrogradé car les groupes pour le championnat 2009-2010 était figés depuis le 15 juillet 2009[9].

Classement des meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Position Nom Nationalité Club Buts
1 César Da Costa Drapeau : Sénégal FC Rouen 18
2 Ladislas Douniama Drapeau : Congo-Brazzaville US Orléans 14
3 Ted Kelton Agasson Drapeau : France ES Viry-Châtillon 13
- Kevin Le Faix Drapeau : France AS Vitré 13
5 Gaëtan Charbonnier Drapeau : France PSG B 12

Championnat de France des réserves professionnelles[modifier | modifier le code]

Le Championnat de France des réserves professionnelles regroupe les quatre meilleures équipes de réserves professionnelles.

Demi-finales Finale
 2 juin 2010, Stade Gerland, Lyon      5 juin 2010, Stade René Blum, Montbéliard
 Olympique Lyonnais (rés.)  1 (4)
 Stade Rennais FC (rés.)  1 (3)  
 Olympique Lyonnais (rés.)  3
 2 juin 2010, Stade Galin, Bordeaux
   FC Sochaux-Montbéliard (rés.)  0
 Girondins de Bordeaux (rés.)  2
 FC Sochaux-Montbéliard (rés.)  3  

Demi-finales[modifier | modifier le code]

2 juin
15:00 CET
Lyon B 1 – 1 Rennes B Stade Gerland, Lyon

Valdivia But inscrit après 5 minutes 5e

Rapport

Boye But inscrit après 24 minutes 24e

Tirs au but

4 – 3


2 juin
18:00 CET
Bordeaux B 2 – 3 Sochaux B Stade Galin, Bordeaux
Spectateurs : 200
Arbitrage : Drapeau : France Jean-Marc Bonnin

Bouscarrat But inscrit après 23 minutes 23e
Insou But inscrit après 62 minutes 62e

Rapport

Bakambu But inscrit après 11 minutes 11e, But inscrit après 52 minutes 52e
Gürler (en) But inscrit après 66 minutes 66e

Finale[modifier | modifier le code]

5 juin
18:00 CET
Lyon B 3 – 0 Sochaux B Stade René Blum, Montbéliard
Spectateurs : 638
Arbitrage : Drapeau : France Fatih Kilicoglu

Court But inscrit après 8 minutes 8e, But inscrit après 68 minutes 68e
Tafer But inscrit après 63 minutes 63e

Rapport

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Besançon retourne en CFA », sur lequipe.fr,‎ 7 août 2009
  2. France Football, mardi 11 août 2009, n°3305, page 37.
  3. Olivier Bossard, « Fréjus-Saint-Raphaël, mariage de passion » in France Football, vendredi 31 juillet 2009, n°3303 bis, page 30.
  4. Arnaud Tulipier, « Libourne, bye bye National » in France Football, vendredi 31 juillet 2009, n°3303 bis, page 31.
  5. Arnaud Tulipier, « Moulins va très fort » in France Football, vendredi 7 août 2009, n°3304 bis, page 31.
  6. Arnaud Tulipier, « Plabennec sur son nuage » in France Football, vendredi 24 juillet 2009, n°3302 bis, page 28.
  7. Le 15 juin 2009, le FC Sète (7e du championnat de France de football National 2008-2009) est mis en liquidation judiciaire par le Tribunal de Commerce de Montpellier et est rétrogadé en DH.
  8. « Le Red Star en CFA ! », sur leparisien.fr,‎ 29 juillet 2009
  9. Damien A., « TA : Le Red Star 93 réintégré en CFA », sur foot-national.com,‎ 28 juillet 2009