Boves (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boves
Nom occitan Buèves
Nom piémontais Beuves
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Piedmont.svg Piémont 
Province Coni 
Code postal 12012
Code ISTAT 004028
Code cadastral B101
Préfixe tel. 0171
Démographie
Gentilé bovesani
Population 9 867 hab. (31-12-2010[1])
Densité 193 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 20′ 00″ N 7° 33′ 00″ E / 44.33333, 7.55 ()44° 20′ 00″ Nord 7° 33′ 00″ Est / 44.33333, 7.55 ()  
Altitude Min. 542 m – Max. 542 m
Superficie 5 100 ha = 51 km2
Divers
Saint patron San Bartolomeo
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Boves

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Boves

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Boves
Liens
Site web http://www.comunediboves.it/

Boves est une commune de la province de Coni dans le Piémont en Italie.


Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la seconde Guerre mondiale, Boves est incendiée le 19 septembre 1943, quelques jours après l'armistice, par les SS commandés par Joachim Peiper[2]. Les mêmes actes se répètent le 31 décembre 1943 et le 3 janvier 1944, au cours d'opérations de nettoyage pour éliminer les partisans, de nouveau, il y a des dizaines de victimes parmi les civils et les partisans. Boves reçoit en 1961, la médaille d'or de la valeur civile pour avoir supporté « avec un comportement héroïque et un courage stoïque, par deux fois, les représailles cruelles de l'envahisseur, subissant la destruction de nombreuses habitations et sacrifiant la vie de nombreux de ses enfants à l'idéal patriotique ». Elle reçoit en 1963, la médaille d'or de la valeur militaire: «Martyrisée par la furie allemande, la ville de Boves, berceau de la Résistance armée piémontaise, le 19 septembre 1943, par le premier sacrifice de 45 concitoyens massacrées et 350 maisons brûlées, a ajouté une page de gloire à la gloire de l'Italie».

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 juin 2004 en cours Riccardo Domenico Pellegrino    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Castellar, Cerati, Fontanelle, San Mauro, Rivoira, San Giacomo, Sant'Anna, Mellana

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Borgo San Dalmazzo, Limone Piemonte, Peveragno, Robilante, Roccavione, Vernante

Jumelages[modifier | modifier le code]

Boves est jumelée avec

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (it) Site l'association Nationale des Partisans d'Italie, le récit.