Entracque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Entracque
Panneau d'entrée d'Entracque
Panneau d'entrée d'Entracque
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Piedmont.svg Piémont 
Province Coni 
Code postal 12010
Code ISTAT 004084
Préfixe tel. 0171
Démographie
Gentilé entracquesi
Population 845 hab. (31-12-2010[1])
Densité 5,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 15′ 00″ N 7° 24′ 00″ E / 44.25, 7.444° 15′ 00″ Nord 7° 24′ 00″ Est / 44.25, 7.4  
Altitude Min. 802 m – Max. 3 297 m
Superficie 16 000 ha = 160 km2
Divers
Saint patron Sant'Antonino
Fête patronale prima
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Entracque

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Entracque

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Entracque
Liens
Site web http://www.comune.entracque.cn.it/

Entracque - porte d'entrée du parc naturel des Alpes maritimes - est le chef-lieu d'une commune italienne de la province de Coni dans la région du Piémont en Italie. Chef-lieu situé à 904 mètres d'altitude et à 44° 14' 32 de latitude Nord et 7° 24' 0 de longitude Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le bourg d'Entracque est situé sur la rive est (droite) du torrent Gesso d'Entracque qui, avec le Gesso della Valletta (à l'ouest), forme le torrent Gesso qui rejoint à Coni (Cuneo en italien) la Stura di Demonte.

A 2 km en amont du bourg, vers le sud, la vallée Gesso d'Entracque est barrée par un barrage en béton qui retient les eaux du lac de la Piastra long de 1 500 mètres.

En amont, en remontant sur 5 km vers le S.O. la vallée de la Rovina (occupée par le torrent Bucera), se dresse un petit barrage qui retient les eaux du lac de la Rovina situé à 1 535 mètres d'altitude où s'arrête la route carrossable. De là part le sentier qui mène, vers le sud, au barrage d'altitude du bassin du Chiotas (1 978 m) dominé à l'ouest par les abrupts impressionnants de la chaîne principale du massif de l'Argentera culminant à 3 297 m et notamment - du nord au sud - par les cimes de Nasta (3 108 m), du Baus (3 067 m) et du Bastion (3 047 m).

Et de là, les sentiers mènent, (1) au sud-est, à la cime du Gélas (3 143 m), (2) au sud au col de la Rovina (2 724 m) sur la frontière franco-italienne par le refuge Genova Figari C.A.I. à 2 015 m (d'où on parvient au bivouac du Baus Franco Giorgio Lorenzo à 2 568 m) et,(3) au nord-ouest, au col du Chiapous (2 526 m) qui permet le passage entre le vallon du Chiapous (au sud-est) et le vallon de Lourousa (au nord-ouest) où est situé le refuge Morelli Buzzi C.A.I. à 2 351 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis 1995, toute la partie de la commune située à l'ouest et au sud du chef-lieu Entracque est comprise dans le parc naturel des Alpes maritimes (Parco naturale delle Alpi Marittime).

Économie[modifier | modifier le code]

Entracque est un centre touristique notamment pour les alpinistes. Et l'hiver, elle devient une petite station de ski avec deux remontées mécaniques.


Culture[modifier | modifier le code]

Evénement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Limone Piemonte, Roaschia, Valdieri, Vernante


Jumelages[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Le bourg d'Entracque[modifier | modifier le code]

Les vallées autour d'Enracque[modifier | modifier le code]

Le relief au sud d'Entracque[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Cartographie[modifier | modifier le code]

  • Carte IGC n° 113 au 1/25 000 « Parco naturale Alpi Marittimi - Entracque, Valdieri, Mercantour, Gélas » édité par l'Institut géographique central italien (I.G.C.).
  • Carte IGN n° 2013 au 1/250 000 « Provence-Alpes-Côte d'Azur » éditée en 2012 par l'I.G.N.
  • Carte IGN TOP n° 165 au 1/100 000 « Nice-Draguignan » éditée par l'I.G.N.
  • Carte Michelin n° 561 au 1/400 000 de l'« Italie du Nord-Ouest » éditée par Michelin.
  • Carte Michelin n° 341 au 1/150 000 des « Alpes-Maritimes » éditée par Michelin.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.