Limone Piemonte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Limone Piemonte
Nom occitan Limon
Nom piémontais Limon
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Piedmont.svg Piémont 
Province Coni 
Code postal 12015
Code ISTAT 004110
Code cadastral E597
Préfixe tel. 0171
Démographie
Gentilé limonaschi o limonesi
Population 1 527 hab. (31-12-2010[1])
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 12′ 04″ N 7° 34′ 38″ E / 44.201174, 7.57711244° 12′ 04″ Nord 7° 34′ 38″ Est / 44.201174, 7.577112  
Altitude 1 009 m
Superficie 7 100 ha = 71 km2
Divers
Saint patron San Pietro in vincoli
Fête patronale Premier dimanche d'août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Limone Piemonte

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Limone Piemonte

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Limone Piemonte
Liens
Site web http://www.limonepiemonte.it

Limone Piemonte (Limon [li'mʊɲ] en occitan et piémontais) est une commune italienne de la province de Coni dans le Piémont.

Géographie[modifier | modifier le code]

En 1947, la commune voisine de Tende devient française et, de ce fait, Limone Piemonte se trouve à la frontière entre la France et l'Italie.

L'enclave de Limone est délimitée au nord par le Besimauda-Costa Rossa (2 404 m), à l'est par la Cima della Fascia (2 495 m), au sud par la Rocca dell'Abisso (2 755 m) et le col de Tende (1 871 m)[2], à l'ouest par le Ciotto Mien (2 378 m) et le Mont Vecchio (1 920 m).

La Vermenagna traverse le territoire de la commune.

Climat[modifier | modifier le code]

Bien que situé (à vol d'oiseau) à 45 km de la mer Méditerranée, Limone connaît un climat plus frais et plus neigeux que les villages d'altitude comparables situés de l'autre côté de la frontière, dans le département des Alpes Maritimes. Pour avoir l'enneigement équivalent à celui de Limone à 1 000 m d'altitude, il faut en général monter à 1 500 m côté français. Limone subit en effet davantage les influences froides de la plaine du Pô vers laquelle s'oriente la vallée de la Vermenagna[3].

Blason[modifier | modifier le code]

Le nom de Limone en italien signifie « citron ». Depuis trois siècles, un fruit de citron apparaît dans l'écusson communal. L'origine du nom est sûrement différente. Elle remonte peut-être au grec Léimon, qui signifie « pré » ou « pâturage ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le peuplement de la zone est très ancien. La vallée des Merveilles située sur le territoire de Tende garde des gravures rupestres datant de l'âge du bronze. Aux environs du hameau de Limonetto se trouve un morceau de voie romaine en pierre.

Limone et Tende ont été des lieux de passage sur la route entre la mer Ligure et la plaine du Piémont et ont exercé un contrôle sur le passage du col de Tende.

Le comté de Tende auquel Limone Piemonte appartenait depuis 1275, est resté indépendant jusqu'en 1581, date de sa conquête par les ducs de Savoie.

Monuments[modifier | modifier le code]

Le centre historique de Limone Piemonte garde des anciens bâtiments parmi lesquels l'église de Saint-Pierre (XIVe siècle).

Transports[modifier | modifier le code]

Le train dessert Limone Piemonte depuis 1891. Le tunnel de Tende est terminé en 1900 et le chemin de fer Coni-Limone-Vintimille-Nice (autrement dit ligne de Tende) est achevé en 1928.

Un tunnel routier, inauguré en 1882, relie Limone à la commune de Tende et, de là, à San Remo, Vintimille, Monaco et Nice. Un accord international franco-italien prévoit le creusement d'un nouveau tunnel dont les travaux devraient débuter en 2009[4].

Sports[modifier | modifier le code]

Le train permit à Limone d'être une des premières stations de ski. En 1907 se dispute la première compétition de ski entre militaires. En 1937 est bâtie une première remontée mécanique et en 1948 le premier télésiège. En 1975 est inauguré le domaine skiable de la Riserva Bianca qui s'étendait sur 100 km de pistes (80 km, à présent).

La Riserva Bianca est très fréquentée par les skieurs piémontais, ligures et français. Ses remontées ont été améliorées à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver de 2006 avec une nouvelle télécabine, dédiée à la mémoire de Severino Bottero, l'entraîneur de ski des équipes nationales italienne et française (et notamment de Frédéric Covili, vainqueur lors de la Coupe du monde de slalom géant en 2002).

Les championnats italiens de ski Alpin se sont déroulés à Limone en 1976 et 1987. La Coupe du monde Dames eut lieu en 1980, 1981, 1982 et 1984 (victoires de Hanni Wenzel, Marie-Thérèse Nadig, Tamara McKinney et Daniela Zini), la Coupe Europe à différentes reprises (dernière compétition en 1999) et la Coupe du Monde de snowboard en 2007.

Pendant la période 2001-2006 presque toutes les anciennes remontées ont été remplacées par de nouveaux télésièges 4-places, dont 2 (plus la télécabine) appartiennent à la Commune.

Les remontées mécaniques atteignent les 2070 mètres de hauteur au Mont Alpetta d'où, par une piste longue de 3,8 km (avec un dénivelé de plus de 1000 mètres), il est possible de descendre directement vers la commune.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie locale repose sur le tourisme hivernal et estival malgré des chambres d'hôtels en nombre insuffisant. Les maisons saisonnières peuvent accueillir environ 20000 personnes.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1980 1985 Luigi Marro indépendant  
1985 1990 Silvio Martino indépendant  
1990 1995 Francesco Pejrone indépendant  
1995 1999 Piergiorgio Chiera indépendant  
1999 14 juin 2004 Domenico Clerico indépendant  
14 juin 2004 en cours Domenico Clerico indépendant  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Limone 1400, Limonetto, Panice

Les hameaux de Limonetto et de Panice Soprana (autrement dit « Limone 1400 » ou « Tre Amis ») sont aussi des points de départ pour les remontées mécaniques. Ils sont situés le long de la route nationale 20, à proximité de la frontière franco-italienne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Boves, Briga Alta, Chiusa di Pesio, Entracque, Peveragno, Vernante, Robilante, Roccavione, Borgo San Dalmazzo

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. carte IGN 25000 ème Haute Roya point côté
  3. Les lacs du Mercantour et Argentera - Claude Raybaud - Éditions Gilletta Nice Matin
  4. LOI n° 2007-1485 du 18 octobre 2007 autorisant l'approbation de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République italienne relatif au tunnel routier de Tende