Sommariva Perno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sommariva Perno
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Piedmont.svg Piémont 
Province Coni 
Code postal 12040
Code ISTAT 004223
Préfixe tel. 0172
Démographie
Gentilé sommarivesi
Population 2 847 hab. (31-12-2010[1])
Densité 164 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 45′ 00″ N 7° 54′ 00″ E / 44.75, 7.944° 45′ 00″ Nord 7° 54′ 00″ Est / 44.75, 7.9  
Altitude Min. 389 m – Max. 389 m
Superficie 1 739 ha = 17,39 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Sommariva Perno

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Sommariva Perno

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Sommariva Perno
Liens
Site web http://www.comune.sommarivaperno.cn.it

Sommariva Perno est une commune italienne de la province de Coni dans la région Piémont en Italie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ville importante par sa position stratégique à la croisée de voies de communication, Sommariva Perno fut souvent sous le contrôle de villes comme Alba ou Asti. Autour du village, sous les rues principales, s’élevaient quatre autres villages, dont, aujourd’hui, il ne reste rien, sauf quelques squelettes que l’on a retrouvés et l’église dite de la Madonna di Tevoleto, dont le nom provient de l’ancien Thevoletum.

Entre les XIVe et XVe siècles, le village devient une commune libre. Après des va-et-vient qui virent la cité passer des Savoie aux villes d’Asti et d’Alba, en 1621, le marquis Conreno Roero laissa, par testament, la ville de Sommariva aux Savoie.

La véritable histoire du village tourne autour de son château, acheté par Victor-Emmanuel II de Savoie pour recevoir la comtesse Rosa Vercellana, plus communément appelée la Bela Rosin (« la belle Rosine »).

La comtesse arriva en 1859 dans le château reconstruit par le roi et transformé en un austère palais du XIXe siècle. L’édifice, dont le nom est cité depuis 1153, cœur véritable du petit village, vit le roi plusieurs fois, et là se sont écrites d’importantes pages du Risorgimento italien.

Curiosités[modifier | modifier le code]

Le nom de Sommariva semblerait venir de Summaripae, (au sommet de la rive, de la colline). Perno pourrait être une contraction de Paternum, mot très fréquent dans les legs et les testaments. Mais de nombreux historiens ne sont pas sûrs de ce toponyme. Selon d’autres, le nom dériverait du celte pad-ern (« ermitage des pins »).
À Sommariva Perno est conservé le texte original, daté de 1859, du roi Victor-Emmanuel II avec le célèbre « Cri de Douleur », Grido di Dolore


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Mario Bertolusso    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Valle Rossi, San Giuseppe, Villa

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Baldissero d'Alba, Corneliano d'Alba, Monticello d'Alba, Pocapaglia, Sanfrè, Sommariva del Bosco


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.