Demonte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Demonte
Nom occitan Demount
Nom piémontais Demont
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Piedmont.svg Piémont 
Province Coni 
Code postal 12014
Code ISTAT 004079
Code cadastral D271
Préfixe tel. 0171
Démographie
Gentilé demontesi
Population 2 057 hab. (31-12-2010[1])
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 19′ 00″ N 7° 18′ 00″ E / 44.31667, 7.344° 19′ 00″ Nord 7° 18′ 00″ Est / 44.31667, 7.3  
Altitude Min. 780 m – Max. 780 m
Superficie 12 700 ha = 127 km2
Divers
Saint patron San Donato
Fête patronale troisième dimanche d'août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Demonte

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Demonte

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Demonte
Liens
Site web http://www.comune.demonte.cn.it/

Demonte est une commune italienne de la province de Coni dans le Piémont en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Demonte se situe dans la vallée de la rivière Stura di Demonte à laquelle elle a donné son nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a fait partie de l'arrondissement de Coni durant l'Empire napoléonien.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, dans la période de l'occupation allemande et de la République sociale italienne, à Demonte trouvèrent refuge les cinq membres de la famille juive des Tedeschi de Ferrare, jusqu'à leur expatriation en Suisse.

Le protagoniste de leur salut fut le partisan Lorenzo Spada, qui, en plus de leur donner refuge, pourvut à l'organisation et à la couverture des dépenses pour leur fuite qui se déroula sans incident dans la nuit du 8 février 1944.

Blessé dans un échange de coups de feux, Spada sera arrêté et pendu sur la place de Demonte qui aujourd'hui porte son nom.

Pour son engagement de solidarité vis-à-vis des juifs persécutés, l'Institut Yad Vashem de Jérusalem a conféré à Lorenzo Spada le 4 novembre 1974, la haute décoration des Justes parmi les nations.

Le 20 juillet 2000, le Parlement italien a institué le 27 janvier comme Jour de la Mémoire en souvenir des victimes de l’Holocauste et en l’honneur de ceux qui, comme Lorenzo Spada, ont protégé les persécutés au risque de leur propre vie.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
30 mai 2006 en cours Mario Claudio Bertoldi Lista Civica  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

  • frazioni : Fedio, Festiona, Perdioni, Trinità;
  • borgate : Bagnolin, Cornaletto, Rialpo, Ghivio, Oltrestura, Perosa, San Lorenzo, San Marco, San Maurizio

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Aisone, Castelmagno, Marmora, Moiola, Monterosso Grana, Pradleves, Sambuco, Valdieri, Valloriate, Vinadio

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.